AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 HERITIERS « Et son âme viendra guider mon âme errante... » [1/4]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Citation : Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Donec egestas laoreet ipsum in iaculis. Morbi vestibulum ex ut magna pulvinar molestie. Aenean eu est imperdiet, volutpat libero efficitur, ullamcorper tellus. Integer sed euismod libero. Nulla augue mauris, ultrices ac nisi sit amet, tincidunt dignissim est. Donec quis condimentum erat, vel consequat ipsum. In sed condimentum enim. Maecenas sollicitudin iaculis lectus. Proin quis enim metus.

▬ Contributions à l'histoire : 270


Inasmir

Citation : Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Donec egestas laoreet ipsum in iaculis. Morbi vestibulum ex ut magna pulvinar molestie. Aenean eu est imperdiet, volutpat libero efficitur, ullamcorper tellus. Integer sed euismod libero. Nulla augue mauris, ultrices ac nisi sit amet, tincidunt dignissim est. Donec quis condimentum erat, vel consequat ipsum. In sed condimentum enim. Maecenas sollicitudin iaculis lectus. Proin quis enim metus.

▬ Contributions à l'histoire : 270

MessageFeuille de route
MessageSujet: HERITIERS « Et son âme viendra guider mon âme errante... » [1/4]   Jeu 26 Mai 2011, 10:13


LES HéRITIERS

« et son âme viendra guider mon âme errante. »


Oyez, oyez braves gens ici sont rassemblés portraits de grands héros et héroïnes auxquels le maléfique Mynkor a donné le nom d'Hériters. Veillez à leur porter l'attention qu'ils méritent, l'un d'entre eux aura peut-être l'heur de vous convenir et peut-être souhaiterez-vous emprunter son identité pour écrire l'histoire de Lanriel.



Légende :
libre
réservé
pris


Dernière édition par Inasmir le Jeu 26 Mai 2011, 10:27, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Citation : Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Donec egestas laoreet ipsum in iaculis. Morbi vestibulum ex ut magna pulvinar molestie. Aenean eu est imperdiet, volutpat libero efficitur, ullamcorper tellus. Integer sed euismod libero. Nulla augue mauris, ultrices ac nisi sit amet, tincidunt dignissim est. Donec quis condimentum erat, vel consequat ipsum. In sed condimentum enim. Maecenas sollicitudin iaculis lectus. Proin quis enim metus.

▬ Contributions à l'histoire : 270


Inasmir

Citation : Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Donec egestas laoreet ipsum in iaculis. Morbi vestibulum ex ut magna pulvinar molestie. Aenean eu est imperdiet, volutpat libero efficitur, ullamcorper tellus. Integer sed euismod libero. Nulla augue mauris, ultrices ac nisi sit amet, tincidunt dignissim est. Donec quis condimentum erat, vel consequat ipsum. In sed condimentum enim. Maecenas sollicitudin iaculis lectus. Proin quis enim metus.

▬ Contributions à l'histoire : 270

MessageFeuille de route
MessageSujet: Re: HERITIERS « Et son âme viendra guider mon âme errante... » [1/4]   Jeu 26 Mai 2011, 10:18

Ithel Garashi


(c) Insuline
▬ Par le nom que je porte, Ithel Garashi
▬ Par mon lieu de naissance, Eaublanche à Riocht na Elves
▬ Mon âge, 39 ans
▬ La personne que je suis, un devin
▬ Et les responsabilités qui vont avec : grand prêtre de la secte occulte dévouée au frère d'Eydis
▬ J'ai voué ma loyauté indéfectible à mon seigneur et maître le dieu des Ténèbres, Mynkor.
▬ Miroir, mon beau miroir Joseph Fiennes.


Tout ce qui est passé est passé

histoire et caractère

Ithel n'a pas toujours été un prêtre dévoyé au service d'un dieu des ténèbres. A vrai dire, rien dans sa naissance ne le prédestinait à suivre une telle voie. Deuxième d'une fratrie de cinq enfants, né dans une famille désargentée de Blasonnés qui avait trouvé refuge à Eaublanche où elle espérait refaire sa fortune. Malheureusement chaque hiver était plus difficile pour assurer la survie de cette petite famille. Lorsqu'il eut une dizaine d'années, ils faillirent bien ne pas survivre à la mauvaise saison et que décision fut prise de placer les aînés dans des postes qui ne seraient pas déshonorants au regard de leur naissance et qui assurerait un revenu suffisant pour nourrir leurs cadets ou au moins soulageraient les finances de leurs parents. De par sa position de deuxième enfant et selon une vieille tradition en place, Ithel fut envoyé à Tearmainn pour débuter une formation dans la prêtrise dans le temple qui donna le plus cher pour l'obtenir.

L'enfant se retrouva plongé jusqu'au cou dans un univers qui ne vantait que les bienfaits de l'humiliation de l'être, des flagellations et autres sévices pour expier un péché qui semblait inhérent à l'humanité. Battu par ses maîtres, le caractère doux et réfléchi d'Ithel fut bientôt altéré et l'enfant devint sauvage et retors. Il s'enfuyait régulièrement du temple pour explorer cette vallée où nul monstre ne pouvait entrer mais où certains clergés les remplaçaient tout aussi efficacement. C'est au détour d'un chemin mal entretenu que personne ou presque n'empruntait qu'il tomba sur Mynkor...

Le temple du frère d'Eydis avait depuis longtemps était déserté et les murs étaient tombés en ruines si bien qu'il ne comprit pas tout de suite à qui il avait affaire. Mais le dieu de son côté vit dans cette âme martyrisée une chance de réussir à reconstruire son culte. Ainsi commença l'instruction religieuse d'Ithel...

Elle se poursuivit pendant des années jusqu'à ce qu'âgé de 20 ans à peine, son maître le considère prêt à accomplir sa volonté. Lui intimant de quitter son temple dans lequel il avait fini par habiter à plein temps, il l'envoya sur les routes pour rassembler une armée de personnes dotées de pouvoir capables de se lancer à l'assaut de Lanriel pour conquérir toutes les terres connues et rétablir enfin l'ordre naturel des choses, à commencer par la domination des singuliers par ceux que la magie a choisi. Pour s'assurer la victoire, Ithel a un plan et celui-ci passe par le rassemblement d'une équipe de choc qui sera la première pierre à son édifice et compte encourager les détenteurs de pouvoirs à s'unir entre eux afin de renforcer encore la magie dans le sang de leurs descendants.

Les relations sont un miroir.


marylou_gr @ LJ
Dorian Chastain – Héritier
Entre le grand prêtre et le conseiller, les relations sont extrêmement tendues. En réalité, les deux hommes ne se supportent que par la volonté de leur dieu, qu’ils ont rencontré à la même époque. Ithel ne comprend pas comment un Singulier peut avoir la faveur de Mynkor quand celui-ci veut justement se débarrasser d’eux et Dorian voit le prêtre comme un concurrent direct dans sa future dominance sur Lanriel. Poutant, tous les deux acceptent de mettre leurs différends de côté quand il s’agit d’élaborer des plans et d’œuvrer pour Mynkor. Mais dans son for intérieur, Ithel est persuadé que son dieu ne fait qu’utiliser le Singulier qui deviendra obsolète le moment venu tandis que Dorian se berce de la promesse qui lui a faite son dieu et qui se réalisera forcément sans le Druide…



Sunlight
Tanith Ruane – Héritière
Rencontrer Tanith a été à la fois une bénédiction et un vrai problème, pour les affaires du Devin. Une telle puissance magique qui peut faire tomber des cités entières d'un battement de ses jolis cils vient peser dans la balance en faveur des Héritiers. Si seulement Vorlun n'avait pas plus de 20 ans pour transformer cette sorcière en un avatar de sa folie... Le Non-mort n'a pas semblé avoir tiré la moindre conclusion de son lamentable échec. Pire, il a transmis sa façon de raisonner bancale à son élève et manoeuvrer la jeune femme revient à jouer avec une cargaison de feux grégeois. Elle ne se soumet absolument pas à son autorité et même l'invocation de la parole de Mynkor ne parvient pas toujours à la raisonner. Au moins l'écoute-t-elle lorsqu'il a des visions...



padabee @ LJ
Aranka Seraphinus – Inquisitrice
Ithel fuit comme la peste les Inquisitrices et leur capacité à sentir la duplicité. Aussi n'a-t-il pas manqué de maudire le Destin lorsque celui-ci l'a fait voyager dans la même caravane que la jeune Aranka Seraphinus bien avant qu'elle ne devienne la Mère Inquisitrice. Entre eux, l'inimitié a été immédiate, Ithel conscient que tous ses talents pour tromper son monde ne lui servirait à rien devant la puissance des pouvoirs qu'il sentait chez la jeune femme. Dans une vision, Mynkor l'avertit qu'Aranka tenterait de le soumettre à son pouvoir et il décida de se prémunir contre cette éventualité. Lorsque l'Inquisitrice décida de mettre son plan à exécution, le prêtre était déjà loin... Et pendant des années, Ithel fit de son mieux pour l'éviter. Depuis qu'il a appris qu'elle était Mère Inquisitrice et qu'elle ne pouvait plus énormément se déplacer, le devin est plus témérair et n'hésite pas se montrer à visage découvert lorsqu'il rend visite à Dorian à la capitale. Un jour, il se l'est promis, il tuera cette femme.



Psychozee
Oonagh Marzinah – Héritière
Oonagh était une enfant perdue lorsqu'Ithel l'a rencontré. Le grand prêtre a vu son potentiel et a instantanément su qu'il pourrait l'amener à rejoindre les rangs des Héritiers. Parce qu'elle est fragile et qu'elle cherche son approbation ou l'approbation de toute personne pouvant s'ériger en modèle, Ithel se montre relativement plus présent pour elle que pour les autres membres de la secte. Pour autant, il n'a pas vraiment de lien sentimental fort avec la jeune femme. Il ne fait que feindre car il sait qu'aussi longtemps il maintiendra l'illusion, son emprise sur Oonagh sera forte et qu'il pourra la manipuler pour faire d'elle une disciple de Mynkor digne de ce nom. Ensuite peut-être la considéra-t-il comme autre chose qu'une orpheline aisément manipulable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Citation : Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Donec egestas laoreet ipsum in iaculis. Morbi vestibulum ex ut magna pulvinar molestie. Aenean eu est imperdiet, volutpat libero efficitur, ullamcorper tellus. Integer sed euismod libero. Nulla augue mauris, ultrices ac nisi sit amet, tincidunt dignissim est. Donec quis condimentum erat, vel consequat ipsum. In sed condimentum enim. Maecenas sollicitudin iaculis lectus. Proin quis enim metus.

▬ Contributions à l'histoire : 270


Inasmir

Citation : Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Donec egestas laoreet ipsum in iaculis. Morbi vestibulum ex ut magna pulvinar molestie. Aenean eu est imperdiet, volutpat libero efficitur, ullamcorper tellus. Integer sed euismod libero. Nulla augue mauris, ultrices ac nisi sit amet, tincidunt dignissim est. Donec quis condimentum erat, vel consequat ipsum. In sed condimentum enim. Maecenas sollicitudin iaculis lectus. Proin quis enim metus.

▬ Contributions à l'histoire : 270

MessageFeuille de route
MessageSujet: Re: HERITIERS « Et son âme viendra guider mon âme errante... » [1/4]   Jeu 26 Mai 2011, 10:21

Tanith Ruane


(c) Anarya
▬ Par le nom que je porte, Tanith Ruane
▬ Par mon lieu de naissance, les Bas-Fonds Puants de Cathairfál.
▬ Mon âge, 26 ans
▬ La personne que je suis, Sorcière du Premier Ordre.
▬ Et les responsabilités qui vont avec : Héritière spirituelle de Vorlun possédant les pouvoirs de Contrôle Suprême de l'Eau et de Malédiction Suprême. Tanith est toujours accompagnée de son familier un naja.
▬ J'ai voué ma loyauté indéfectible à Vorlun et au dieu des ténèbres, frère d'Eydis
▬ Miroir, mon beau miroir Katie Mc Grath



Tout ce qui est, est passé.

HISTOIRE ET CARACTERE

Tanith est le fruit de l'union entre une prostituée des bas-quartiers et un sorcier anonyme. Née dans la fange et élevée au milieu des Indigents, la jeune femme n'a jamais connu son père et s'en est toujours moqué comme d'une guigne, ses préoccupations principales étant de réussir à dégotter quelques piécettes pour pouvoir compléter les maigres revenus que sa mère réussissait encore à dégager en vendant ses charmes fanés à des soldats de passage. Pourtant un beau jour, cette vie bancale mais que la fillette appréciait néanmoins bascula... La peste envahit les rues où vivaient les plus pauvres et bientôt on installa une quarantaine afin de contenir l'épidémie. Cette mesure pourtant ne suffit pas à endiguer la maladie et bientôt on s'inquiéta de sa propagation éventuelle à l'ensemble de la capitale. Il fallait prendre une décision rapide et la seule qui s'imposa fut d'amputer Cathairfál du membre malade. Les bas-quartiers furent l'objet d'un tri drastique entre sains, malades et présumés contaminés. Les deux dernières catégories furent enfermées dans charettes cadenassées pour être livrées ensuite à la voracité des marais de Dorcha Duil...
Or il se trouva que la mère de Tanith avait développé la maladie depuis quelques jours déjà et que sa fille bien qu'apparemment saine, se retrouva enfermée avec les contaminés et les agonisants en direction d'une région qui à coup sûr causerait sa perte. Mais le destin lui réservait tout autre chose... Lorsqu'on les jeta dans les boues noires et les vases gluantes des marais, la fillette put patauger jusqu'à la rive et assister impuissante à la mort du seul être qui comptait vraiment pour elle... Elle s'était résolue à mourir lorsqu'une créature sortit des brumes pour se repaître des cadavres. C'est ainsi qu'un des monstres de Vorlun guidé par les ordres posthumes de son maître tomba sur quelque chose de plus intéressant que de la viande avariée et poussé par un mystérieux instinct reprit le chemin de la forteresse de Mogaror, suivi par l'enfant. C'est ainsi que Vorlun ou plutôt ce qu'il restait de l'esprit malade du sorcier fit main-basse sur une future magicienne dont il pervertit l'esprit à force de murmure et qui est aujourd'hui l'héritière de son savoir et de ses projets fous.


Les relations sont un miroir.


sky_magenta @ LJ
Ithel Garashi – Héritier
A la minute où Tanith s'est retrouvée livrée à elle-même dans le vaste monde, les rémanences de Vorlun l'ont conduit à rechercher l'homme que Mynkor avait choisi pour propager la bonne parole afin de lui jurer une allégeance toute relative. En effet, si la jeune femme reconnaît une autorité religieuse au devin, il est beaucoup plus difficile pour elle de se plier à ses ordres lorsqu'ils concernent des thèmes plus terres à terres. Elle considère qu'elle est le général de l'armée qui soumettra les royaumes de Lanriel à l'autorité de Mynkor et qu'il sera celui qui mènera la conquête des âmes. Pour cette raison, il leur arrive relativement souvent d'avoir des arguments plus ou moins houleux et de ne pas s'entendre aussi bien qu'ils en donnent l'impression au premier abord.



Psychozee
Oonagh Marzinah – Héritière
Oonagh est une disciple d'Ithel avant tout. Pour avoir renié la déesse Eydis, Tanith lui reconnaît le statut d'humain. Parce qu'elle est une druide et non une singulière aussi. Pour autant, elle ne la traite pas comme son égale. Pour elle, la jeune druidesse n'est qu'une apprentie et doit apprendre à garder son rang. Après tout, elle n'a pas été choisie. Pas comme elle. Elle n'a pas été distinguée et jusqu'à ce qu'elle ait fait la preuve de son utilité, Tanith ne se comportera pas de manière amicale. Sans lui réserver la colère et la rage dont elle fait montre vis à vis des singuliers, elle ne lui accorde ni crédibilité ni attention particulière. Au mieux, elle la traite comme une enfant qui a tout à apprendre et dans les meilleurs jours elle peut faire preuve d'une pédagogie étonnante, voire se montrer presque amicale.



golden_age @ LJ
Riagán Duibhlinn – Sorcier
Côtoyer d'autres Héritiers n'est pas toujours suffisant et Tanith a fini par sentir le besoin de rencontrer d'autres sorciers. D'autres individus d'une puissance équivalente à la sienne. D'autres individus engagés sur une route aussi sombre que celle qu'elle arpente aujourd'hui. C'est ainsi que guidé par l'instinct de son maître, par ses murmures à son oreille, elle a fini par rencontrer Riagán. Quelle ne fut pas sa surprise de découvrir que le sorcier tâchait de se racheter après s'être une première fois aventuré sur les voies de la magie noire. Consciente qu'une démonstration de pouvoir brutale ne réussirait qu'à le braquer, Tanith a décidé de rentrer dans ses bonnes grâces en se faisant passer pour une élève avide d'apprendre, une jeune sorcière un peu perdue recherchant son aide. Ensuite, elle l'aiguillera dans la bonne direction. Celle du culte de Mynkor.



Box&Shock
Áedán Kinnaird - druide
Tanith n'a pas quitté l'ancienne forteresse de Vorlun les mains vides. Consciente que l'argent est le nerf de la guerre, elle a rempli plusieurs sacs de divers artefacts anciens et précieux qu'elle a tout de suite cherché à vendre au meilleur prix. C'est ainsi qu'elle a rencontré Áedán. Cet expert en antiquité diverses qui a en plus le mérite de ne pas être un de ces misérables Singuliers lui a été d'une grande utilité pour écouler les différents objets qu'elle a récupéré. Ils ont une relation purement commerciale car la jeune femm s'est aperçue que le druide était un peu trop curieux pour sa sécurité. Du moment qu'il lui est utile et qu'il ne met pas trop son nez dans ses affaires, Tanith le tolère. Cela dit, elle a déjà sérieusement envisagé de s'en débarasser de manière définitive si jamais il devenait trop envahissant ou trop gênant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Citation : Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Donec egestas laoreet ipsum in iaculis. Morbi vestibulum ex ut magna pulvinar molestie. Aenean eu est imperdiet, volutpat libero efficitur, ullamcorper tellus. Integer sed euismod libero. Nulla augue mauris, ultrices ac nisi sit amet, tincidunt dignissim est. Donec quis condimentum erat, vel consequat ipsum. In sed condimentum enim. Maecenas sollicitudin iaculis lectus. Proin quis enim metus.

▬ Contributions à l'histoire : 270


Inasmir

Citation : Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Donec egestas laoreet ipsum in iaculis. Morbi vestibulum ex ut magna pulvinar molestie. Aenean eu est imperdiet, volutpat libero efficitur, ullamcorper tellus. Integer sed euismod libero. Nulla augue mauris, ultrices ac nisi sit amet, tincidunt dignissim est. Donec quis condimentum erat, vel consequat ipsum. In sed condimentum enim. Maecenas sollicitudin iaculis lectus. Proin quis enim metus.

▬ Contributions à l'histoire : 270

MessageFeuille de route
MessageSujet: Re: HERITIERS « Et son âme viendra guider mon âme errante... » [1/4]   Jeu 26 Mai 2011, 10:23

Oonagh MARZINAH


(c) Yumita
▬ Par le nom que je porte, Oonagh Marzinah
▬ Par mon lieu de naissance, Vieilleville, près de Riocht Na Elves.
▬ Mon âge, 25 ans
▬ La personne que je suis, une druidesse.
▬ Et les responsabilités qui vont avec : elle utilise ses dons pour survivre et a notamment travailler dans une caravane de voyageurs.
▬ J'ai voué ma loyauté indéfectible au dieu des ténèbres, frère d'Eydis
▬ Miroir, mon beau miroir Amanda Seyfried



Tout ce qui est passé est passé

histoire et caractère

Alors que c'est le lot commun, pour les enfants de druidesses, d'être séparés de leur mère et d'être envoyés, dès lors, dans une famille d'accueil bienveillante en attendant que leur don, s'ils le possèdent, ne se dévoile, c'est un autre destin que l'on réserva à cette enfant si particulière, Oonagh.
En effet, c'est dans un établissement religieux, à mi-chemin entre un couvent et un orphelinat, qu'elle fut envoyée. À longueur de temps entourée d'être vivants dévoués corps et âme à Eydis, c'est en tout bien tout honneur qu'elle fut influencée et conditionnée à louer la sagesse et la bonté de la Déesse.
C'est ainsi qu'est née la part d'ombre de cette tendre enfant : à trop vouloir la pousser sur une voie toute tracée qui, aux yeux d'Oonagh, était surtout beaucoup trop étroite pour elle, les religieux de l'orphelinat ne sont parvenus qu'à la détourner des sentiers battus, faisant naitre en elle des sentiments de contestation et de rébellion spontanés quoiqu'encore enfouis.

Les druides sont venus la chercher lorsqu'elle était adolescente et que son don se manifesta. On la ramena à Riocht Na Elves, d'où elle était originaire, pour l'initier aux savoirs anciens, non pas à la façon des religieux mais des druides, les disciples d'Eydis. Et si le ver était déjà dans la pomme, son initiation, pour autant, s'est déroulée puis achevée sans le moindre obstacle.

Oonagh, pourchassant des fantômes de son passé, s'est par la suite faite enrôler dans une caravane de voyageurs où ses talents de guérisseuse et autres prédilections de druides pouvaient s'avérer utiles. C'est ainsi qu'elle découvrit, petit à petit, que ses pouvoirs lui permettaient de servir ses propres desseins et non pas la volonté de la Déesse qu'elle était censée représenter et c'est ainsi, sans doute, qu'elle se détourna d'Eydis sans même s'en rendre compte.
La jeune femme était, alors, telle les braises d'un feu à la fin de la nuit, prêtes à mourir, mais qui n'attendent qu'un souffle pour qu'à nouveau dansent les flammes. Peut-être sa personnalité profonde se serait-elle petit à petit effacée au profit de la communauté druidique avec le temps mais, en chemin, Oonagh rencontra Ithel. Ce dernier lui conta son histoire – une partie du moins – et la jeune druidesse ne put que se sentir immédiatement proche de cet homme en découvrant que le destin ne leur avait pas réservé un sort bien différent, finalement.
Nul doute qu'en la personne d'Ithel Oonagh fut manipulée d'une main de maitre, mais désormais, elle s'est trouvée un but à poursuivre : la gloire de Mynkor, l'œuvre d'une vie...

Les relations sont un miroir.


iconfizz @ LJ
Ithel Garashi – Héritier
Oonagh était une âme errante lorsque son chemin croisa celui de Ithel Garashi et c'est lui qui l'a mise sur la voie de Mynkor, donnant ainsi un but à suivre, une quête, un sens à la vie à la jeune druidesse. Pour cela, Oonagh reconnaitra toujours en lui le porte parole de leur groupe et le considèrera éternellement comme un grand chef. Mais au delà de son rôle, c'est l'homme auquel s'est attachée Oonagh lorsqu'il lui conta son histoire - ou du moins ce qu'il voulut bien lui en dire - et l'on peut finalement penser qu'elle voit en lui la figure paternelle qu'elle n'a jamais connu jusque là. Qu'importe si la jeune femme fut manipulée et s'il ne voit désormais en elle qu'une Héritière parmi d'autres, Oonagh, elle, ne recherche qu'un peu d'affection de sa part. Et sa fierté, comme le serait un père de ses enfants.



sunlight
Tanith Ruane – Héritière
C'est Ithel qui a permis leur rencontre la toute première fois et il a à peine fallut que les deux jeunes femmes posent leur regard l'une sur l'autre pour savoir qu'elles ne seraient jamais sur la même longueur d'ondes. Ou peut-être que si, en fin de compte, mais, du moins, qu'elles ne seraient jamais des amies. Et si Tanith ne réservait à la jeune druidesse que mépris et suffisance, Oonagh fut pour sa part plus partagée, hésitant entre admiration et crainte. Elle a rapidement été séduite par la forte personnalité de la sorcière tout en se rendant parfaitement compte à quel point elle était dangereuse. Mais, parfois, il arrive que Tanith s'occupe d'elle et Oonagh aime à croire qu'elle est une disciple entre les mains de la plus grande sorcière de Lanriel ... et cela lui suffit largement. Pour l'instant.



sunligh
Cendra Evareint – Druidesse
Cendra fait partie du passé de Oonagh et, de fait, d'un passé révolu. Les deux jeunes druidesses en effet, toutes deux du même âge, ont fait leurs premiers pas dans le monde druidique ensemble et au début de leur initiation, lorsqu'elles étudiaient les temps anciens à Vieilleville et avant de suivre leur propre chemin en devenant les disciples d'un druide, Cendra et Oonagh étaient toujours ensemble, main dans la main, et jamais personne n'avait autant aimé l'une ou l'autre de ses enfants, tout le monde les traitant comme des orphelines mal aimées. Mais le temps passant, la seule attache sans doute qui retenait Oonagh auprès des druides en la personne de Cendra se rongea petit à petit jusqu'à ce qu'elle ne devienne plus qu'un lointain souvenir. Que pourraient-elles bien se dire, à présent que tout un univers les sépare, si elles se recroisaient ?



Sugar Slaughter
Azazel Nithya – Singulier
De deux ans son ainé, c'est grâce à ses missions de chasseur de prime que le singulier a été amené à rencontrer Oonagh. Un riche seigneur dont on taira le nom avait en effet confié à celui-ci la mission de retrouver un enfant, un bâtard, pour une somme rondelette à la condition qu'il le lui ramène vivant. Cet enfant avait été enrôlé dans la même caravane que Oonagh, en tant que commis aux cuisines, et la jeune femme s'était attachée à ce petit garçon enjoué qui passait tout son temps libre à ses côtés à la régaler de plaisanteries plus drôles les unes que les autres. Aussi, lorsque Azazel s'est présenté comme un voyageur en quête de sécurité et qu'il fit mine de se rapprocher du garçon, il éveilla les soupçons d'Oonagh. Peut-être aidée par sa beauté, Oonagh finit par découvrir quel dessein Azazel réservait au bâtard et elle s'y opposa farouchement. Azazel, qui alors se cherchait toujours un partenaire de crime, s'était laissé dire que la druidesse pouvait être une alliée de poids, elle qui était sans attaches et qui connaissait des breuvages soporifiques non négligeables pour un chasseur de primes.
Oonagh aurait pu accepté, peut-être, si elle n'avait pas pressenti le danger qu'encourait le petit garçon auquel elle s'était tant attachée, aussi joua-t-elle pieds et mains pour l'empêcher de tomber dans un traquenard du Singulier. Peine perdue, un matin, ils avaient tous deux disparu sans laisser de traces et la druidesse n'eut plus jamais de nouvelles de l'un comme de l'autre. Elle se jura que, si elle recroisait le chemin d'Azazel Nithya, elle se vengerait. Dommage, elle commençait presque à l'apprécier...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Citation : Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Donec egestas laoreet ipsum in iaculis. Morbi vestibulum ex ut magna pulvinar molestie. Aenean eu est imperdiet, volutpat libero efficitur, ullamcorper tellus. Integer sed euismod libero. Nulla augue mauris, ultrices ac nisi sit amet, tincidunt dignissim est. Donec quis condimentum erat, vel consequat ipsum. In sed condimentum enim. Maecenas sollicitudin iaculis lectus. Proin quis enim metus.

▬ Contributions à l'histoire : 270


Inasmir

Citation : Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Donec egestas laoreet ipsum in iaculis. Morbi vestibulum ex ut magna pulvinar molestie. Aenean eu est imperdiet, volutpat libero efficitur, ullamcorper tellus. Integer sed euismod libero. Nulla augue mauris, ultrices ac nisi sit amet, tincidunt dignissim est. Donec quis condimentum erat, vel consequat ipsum. In sed condimentum enim. Maecenas sollicitudin iaculis lectus. Proin quis enim metus.

▬ Contributions à l'histoire : 270

MessageFeuille de route
MessageSujet: Re: HERITIERS « Et son âme viendra guider mon âme errante... » [1/4]   Jeu 26 Mai 2011, 10:26

Dorian Chastain


(c) Banshee Dust
▬ Par le nom que je porte, Dorian Chastain
▬ Par mon lieu de naissance, dans le quartier de Dinas Uchel, à Cathairfál.
▬ Mon âge, 36 ans.
▬ La personne que je suis, un Singulier.
▬ Et les responsabilités qui vont avec : Conseiller du Roi.
▬ J'ai voué ma loyauté indéfectible à moi-même et à notre véritable et unique dieu, Mynkor.
▬ Miroir, mon beau miroir Nikolaj Coster-Waldau



Tout ce qui est passé est passé

histoire et caractère

Issu d’une des plus riches familles de la capitale, Dorian était parfaitement calibré pour devenir le chevalier que l’on chante dans les chansons. Une éducation parfaite dans tous les domaines possibles, de la poésie et la danse courtoise jusqu’à l’apprentissage de l’épée et du fléau, lui permit très vite de briller auprès des jeunes filles et de leurs mères à la cour et de rafler les premiers prix lors des tournois. Pendant longtemps, le nom de Dorian était sur toutes les lèvres, écorché et conspué sur celles de ses camarades d’épée, murmuré et gloussé sur celles qui rêvaient secrètement que leur mari eut le beau visage de ce nouveau héros béni d’Eydis.

La vanité grandissante du jeune homme fut-elle la raison pour laquelle la déesse se détourna de son champion ? Ou ne fut-elle jamais à ses côtés ? En tous les cas, Dorian n’aura jamais eu l’occasion de croiser le fer dans une véritable bataille. Remettant son titre de champion à chaque nouveau tournoi, celui de ses vingt et un an fut le dernier de son règne. Les versions sur ce qu’il se passa divergent selon les spectateurs mais tout le monde se souvient du craquement sinistre quand la monture de Dorian lui écrasa la jambe. La chanson prit fin ce jour-là et un autre héros ne tarda pas à remplacer l’héritier Chastain dans le cœur du peuple.

L’amertume, la rage et la douleur s’emparèrent du cœur de Dorian. Ses fièvres le firent délirer et dans ses hallucinations apparut bientôt son sauveur. Complètement broyée, la jambe du garçon, qui commençait à se gangréner, était destinée à l’amputation. Jusqu’à ce que le miracle se produise, que la fièvre et le mal quittent l’esprit et le corps tourmenté du beau chevalier. Malheureusement, malgré l’intervention divine, les os ne purent se ressouder complètement et la chair ne se reforma que partiellement, le laissant handicapé et repoussant.

Condamné à boiter méchamment, Dorian s’entêta malgré tout à reprendre le chemin de l’académie des officiers et à s’entraîner coûte que coûte. Les railleries de ses camarades, la pitié de ses supérieurs et le regard dégouté des jeunes filles firent enfler sa rancœur et son désir de montrer qu’il valait plus qu’eux. Ce qu’il fit, grâce aux conseils du dieu dans ses rêves. Ainsi, il grimpa les échelons de la chaîne de commande dans les armées du roi, malgré son infirmité. Quelques années plus tard, grâce à son ascendance blasonnée, sa carrière militaire et son éducation politique, il fut choisi pour siéger dans le conseil restreint du Roi.

Cette ascension jusqu’à la cour ne fut jamais vue d’un bon œil. Dorian est respecté par ce qu’on le doit, mais beaucoup continuent de le détester et plus encore le craignent. Son amertume le pousse à se montrer odieux et cruel et les rumeurs les plus folles courent à son sujet sur ses fréquentations et son mode de vie dépravé. Mais peu connaissent sa grande piété, son dévouement aveugle pour Mynkor, qui lui offre tout ce qu’il désire, à la seule condition d’œuvrer pour lui et de guider le Roi dans les directions choisies par la personnification des ténèbres. Ceux qui disent de lui qu’il a vendu son âme au diable n’ont assurément pas tort…

Les relations sont un miroir.


sky_magenta @ LJ
Ithel Garashi – Héritiers
Entre le grand prêtre et le conseiller, les relations sont extrêmement tendues. En réalité, les deux hommes ne se supportent que par la volonté de leur dieu, qu’ils ont rencontré à la même époque. Ithel ne comprend pas comment un Singulier peut avoir la faveur de Mynkor quand celui-ci veut justement se débarrasser d’eux et Dorian voit le prêtre comme un concurrent direct dans sa future dominance sur Lanriel. Pourtant, tous les deux acceptent de mettre leurs différends de côté quand il s’agit d’élaborer des plans et d’œuvrer pour Mynkor. Mais dans son for intérieur, Ithel est persuadé que son dieu ne fait qu’utiliser le Singulier qui deviendra obsolète le moment venu tandis que Dorian se berce de la promesse qui lui a faite son dieu et qui se réalisera forcément sans le Druide…



lancelotfan @ LJ
Arsenios Hardansson – famille royale
Malgré les plus folles rumeurs qui se répandent à la Cour concernant Dorian, le Roi n’en a que faire et a toujours eu confiance en ce jeune homme qui avait brillé par le passé. Issus des mêmes sphères, Dorian et Arsenios ce connaissaient plus ou moins, par leurs prouesses surtout et, malgré la différence d’âge, se respectaient mutuellement. C’est d’ailleurs l’une des raisons qui a poussé Arsenios à prendre Dorian dans son conseil il y a quelques années. L’homme est parfaitement capable et a toujours fait montre de grandes qualités lors des réunions du Conseil. Évidemment, Arsenios ne sait rien de la véritable foi de son Conseiller mais Dorian sait que son Roi n’est pas aussi malléable et naïf que d’autres. Il sait également son jeu risqué mais, jusqu’à présent, ce dernier est parfait. Le Roi le respecte, l’écoute et, surtout, l’apprécie.



lemonpunch @ LJ
Anahera Metharom – Singulière
Comment résister à la peau de pêche de la divine Anahera, fraîchement débarquée de ses îles Marchandes ? Pas Dorian, en tous cas, qui a succombé aux charmes de la demoiselle et voit sa carapace se craqueler quand elle est dans les parages. En est-il amoureux pour autant ? Oh ça non ! Mais il la désire ardemment, avidement. Seulement Anahera est loin de lui tomber dans les bras. Comment le pourrait-elle alors que Dorian est plus vieux qu’elle et, pire, boiteux ? Elle le méprise, aurait presque pitié de lui s’il n’était pas aussi détestable. Tous deux sont animés d’intentions différentes et jouent des jeux dangereux. Lequel en sortira sauf ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

MessageFeuille de route
MessageSujet: Re: HERITIERS « Et son âme viendra guider mon âme errante... » [1/4]   

Revenir en haut Aller en bas
 

HERITIERS « Et son âme viendra guider mon âme errante... » [1/4]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Echo des Plaines : Chapitre VII ▬ Le Retour d'Inasmir :: GESTION DES PERSONNAGES :: La Galerie des portraits-