Echo des Plaines : Chapitre VII ▬ Le Retour d'Inasmir


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Partagez
 

 Les guildes

Aller en bas 
AuteurMessage
L'Archiviste
Ceci est un test
L'Archiviste

Citation :
12

▬ Contributions à l'histoire : 3270

Les guildes Empty
MessageSujet: Les guildes   Les guildes EmptyDim 07 Oct 2018, 16:52


LES GUILDES


Les guildes 2h7qemt

Le rôle des Guildes


Afin de protéger leurs droits face à d'éventuels abus de la Couronne ou des différents pouvoirs seigneuriaux, les Indigents et Rentiers se sont organisés en associations que l'on appelle communément les Guildes. Si leur but d'origine était donc de se prémunir contre le pouvoir des Blasonnés, les Guildes ont évolué au fil du temps, et ont maintenant plusieurs rôles :

  • Négocier avec les pouvoirs seigneuriaux et/ou royaux les taxes, impôts et licences d'exploitations.
  • Défendre les membres de la guilde dans les conflits qui les opposent aux Blasonnés, mais aussi entre eux.
  • Dans certains cas, la guilde peut déterminer les conditions d'accès à un corps de métiers ou à un métier particulier, notamment à travers un nombre d'étude (ex : les médecins) requis ou à une formation obligatoire.
  • Les guildes peuvent distribuer les contrats dans le cadre notamment de large commandes venant de la Couronner (ex : bateaux, armements), ou réguler la concurrence entre les membres.


De par les fonctions multiples qu'elles remplissent, les guildes occupent aujourd'hui une large place dans la vie économique du Royaume. Si elles ne peuvent s'opposer systématiquement aux politiques seigneuriales ou royales et qu'elles ne peuvent se soustraire à leur pouvoir, elles permettent néanmoins de prévenir efficacement les abus.

Les guildes sont aussi un espace très intéressants pour les Singuliers ambitieux n'ayant pas eu la chance de naître Blasonné. En effet, ceux qui parviennent à se hisser jusqu'aux plus hautes fonctions jouissent souvent d'une forte influence au sein de leur guilde, mais aussi du pouvoir...

Le fonctionnement des Guildes


Toutes les guildes fonctionnent de la même façon : moyennant une participation aux finances de la Guilde – généralement un pourcentage sur son chiffre d'affaires – le candidat en devient membre. Cette appartenance lui permet évidemment de bénéficier de l'action de la Guilde, mais aussi d'élire un Compagnon, chargé de le représenter lui et ses pairs auprès du Seigneur de sa région pendant une période de cinq ans.

Il y a cinq Seigneurs, donc cinq Compagnons. Chacun d'entre eux, en plus de leurs responsabilités, se voit chargé d'élire à leur tour le Maître de la Guilde. Celui-ci a pour rôle de représenter l'ensemble de sa guilde auprès, non pas d'un seigneur, mais du Roi, pour une période de six ans. En général, le Maître de la Guilde est un homme très riche, très puissant, mais surtout un fin politicien, car se hisser jusqu'à ce poste n'est pas chose aisée.

A noter que nul n'est forcé de rejoindre une guilde, mais que cela peut lui attirer des problèmes en cas de conflit avec un Blasonné ou avec l’un de ses concurrents.

Les différentes guildes


On dénombre trois guildes, chacune regroupant différents corps de métiers.

La première, c'est la Guilde des Marchands. Elle regroupe tous les métiers dont la finalité est le négoce (commerçants, épiciers, merciers, cabaretiers, etc.) mais aussi le transport de marchandises (charretiers, caravaniers, bateliers, etc.). Son importance dans l'économie du Royaume en fait la plus influente et la plus riche de toutes.

En second vient la Guilde des Artisans. Elle regroupe tous les métiers dont la finalité est la production d'un bien ou d'une ressource : du drapier au bûcheron en passant par le mineur, l'agriculteur ou l'orfèvre, tous sont réunis au sein de la même association. C'est une force autant qu'une faiblesse. En effet, si cela en fait un contre-pouvoir puissant, il arrive parfois qu'un corps de métiers se juge défavorisé par rapport à d'autres, puisqu'un Compagnon agriculteur aura plus de facilité à défendre la cause des agriculteurs que des confectionneurs, et inversement. Néanmoins, elle est le moteur de l'économie du Royaume et est de ce fait influente, ainsi que très riche.

La dernière, c'est le Collège des Clercs. Il regroupe toutes les professions dont la finalité est la science, les arts, les lettres ou l'enseignement. On y trouve entre autres : juristes, avocats, fonctionnaires, notaires mais aussi scientifiques, médecins, professeurs, libraires, et même les services de messagerie. C'est la guilde qui regroupe le moins de monde, car son existence, bien qu'utile, est sans doute moins justifiée que celle des deux autres. De ce fait, les membres potentiels ont tendance à ne pas y adhérer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Archiviste
Ceci est un test
L'Archiviste

Citation :
12

▬ Contributions à l'histoire : 3270

Les guildes Empty
MessageSujet: Re: Les guildes   Les guildes EmptyDim 07 Oct 2018, 17:04


LE SPECTRE


Les guildes R0qu74

Le Spectre… Un nom qui vous fait frissonner, ou ne vous dit peut-être rien ? Normal, l'inverse eut été étonnant : seuls quelques initiés connaissent l'existence de cette sinistre assemblée.

Sans doute l’une des organisations les plus mystérieuses, une sorte de guilde alternative, son rôle est extrêmement simple : solutionner les problèmes que vous ne pouvez décemment pas régler seul : assassinat, vol, espionnage, mercenariat... En bref, tout ce qui vous conduirait d'ordinaire tout droit dans les geôles du Roi, si ce n'est à la potence. Bien sûr, vous pourriez très bien engager vous-même quelqu'un capable de faire le « sale boulot ». Mais comment être sûr qu'il est réellement qualifié ? Pire encore, qu'il sera suffisamment discret pour ne pas trahir votre implication ?

C'est là que le Spectre entre en scène, car cette guilde des assassins ne compte parmi ses membres que les éléments les plus compétents du Royaume, et elle est organisée de telle sorte qu'il est impossible de remonter jusqu'au commanditaire d'un crime. En effet, le client contacte le Spectre, qui transmet la requête à l'un de ses membres. Ce dernier ne connaît jamais la véritable identité de son supérieur hiérarchique, et ne dispose d'aucune information sur le client. En cas d'échec, le membre de la guilde ne peut trahir ni le Spectre, ni le client. Bien sûr, une telle qualité de service a un coût, et seule une minorité peut s'offrir les offices du Spectre, à moins de contracter une dette si vous avez autre chose de précieux à leur offrir.

Mais peut-être êtes-vous plutôt intéressés par rejoindre la guilde plutôt que d'y faire appel ? Si tel est le cas, sachez d'abord qu'on ne vient pas au Spectre, c’est lui qui vient à vous. Ne sont recrutés que les meilleurs, ceux qui se distinguent. Si vous avez la chance d'être contacté, alors vous aurez l'assurance de travailler régulièrement, et d'obtenir les contrats les plus juteux. Bien sûr, la guilde prélèvera sa part sur vos gains, mais les sommes sont tellement astronomiques que chacun y trouvera son compte. Néanmoins, soyez sûr d'où vous mettez les pieds, car l'échec est difficilement toléré au sein du Spectre. Si jamais vous veniez à trahir ou compromettre les intérêts de la guilde, vous regretterez de ne pas être simplement exécuté…

Difficile de dire quand a été fondé le Spectre, ni qui le dirige. Certains pensent que c’est un Blasonné qui est aux commandes mais la plupart sont persuadés que c’est un véritable génie du crime, issu de la basse frange de la population, qui vit aujourd’hui à Darya ou dans une ville où on ne le soupçonnerait pas le moins du mode. Un véritable fantôme…

L’organisation du Spectre est régentée comme suit :


  • Le Spectre, qui a donné son nom à l’organisation et est donc au sommet de la hiérarchie. Il n'a que rarement à faire aux clients ou aux membres de la guilde, sauf dans le cadre de contrats particuliers. Son aval est nécessaire pour chaque recrutement.

  • En dessous de lui, il a nommé quelques hommes de confiance, les Ombres, mais peu connaissent sa véritable identité. Ce sont eux que l'on contacte - difficilement - lorsque l'on requiert les services de la guilde. Ils ont chacun un groupe d’exécutants sous leur responsabilité, à qui ils distribuent les contrats. Ils ne sont que cinq et ne se connaissent pas entre eux.

  • En dessous d'eux, il y a donc les exécutants, les Invisibles. Difficile de connaître leur nombre, mais ils ne sont sans doute pas plus d'une trentaine. Ce sont eux qui mènent à bien les contrats. Ils ne connaissent que rarement l'identité de leur supérieur, qu’ils ne rencontrent parfois jamais, mais peuvent se connaître entre eux, certains contrats exigeants plusieurs compétences.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les guildes
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les guildes de marchands ?
» Guildes (La quête des origines et Eldorado)
» Les guildes
» Classement LC US
» Liste des guildes inscrites

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Echo des Plaines : Chapitre VII ▬ Le Retour d'Inasmir :: BIENVENUE EN LANRIEL ! :: Monts & Merveilles :: Vivre en Lanriel-
Sauter vers: