Echo des Plaines : Chapitre VII ▬ Le Retour d'Inasmir


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 INQUISITRICES « Au travers des tempêtes, moi, je cherche le jour ... »

Aller en bas 
AuteurMessage
L'Archiviste
Ceci est un test
L'Archiviste

Citation :
12

▬ Contributions à l'histoire : 3270

MessageSujet: INQUISITRICES « Au travers des tempêtes, moi, je cherche le jour ... »    Lun 24 Sep 2018, 15:40


LES INQUISITRICES

« au travers des tempêtes, moi, je cherche le jour. »


Les Inquisitrices, appelées aussi Juges de Vérité ou Confesseurs, partagent avec les Druides un lien particulier avec la Déesse-Mère, puisqu'elles sont considérées comme les gardiennes du culte d'Eydis.

Les Inquisitrices sont apparues longtemps après tous les autres peuples de Lanriel. En fait, les premiers écrits qui relatent leur présence en Lanriel date de l'an 644 du Second Âge, soit il y a à peine deux cent ans. Au début, ce n'était que des femmes ordinaires, sans aucun lien apparent entre elles. Puis on leur découvrit un talent particulier, unique en Lanriel : le pouvoir de Clairvoyance, qui leur permet de voir le vrai à travers le aux, la vérité dans le mensonge, la justesse dans l'erreur. L'Inquisitrice n'a qu'à toucher et plonger son regard dans celui de la personne qu'elle veut confesser. Dès lors, il devient impossible pour elle de mentir au Juge de Vérité.

Véritable don de la Déesse Eydis, les Inquisitrices ont pour mission d'apporter la Justice aux Singuliers qui en avaient cruellement besoin, tant les erreurs, les abus ou les décisions arbitraires sont monnaies courantes. Pour les aider dans leur fonction, on édifia un temple à la gloire d'Eydis, au cœur de Cathairfal, au sein duquel elles résideraient. Toute une hiérarchie fut mise au point. A la tête de l'Ordre des Inquisitrices, on trouverait maintenant une Inquisitrice-Mère, dont le rôle était - et est toujours - d'organiser, guider et commander le reste des Inquisitrices. Les autres seraient chargées d'apporter la Justice à travers le Royaume, aussi bien dans les villes que dans les campagnes. C'était du moins leur rôle originel. Au fil des décennies, elles obtinrent peu à peu la charge des rites et de la spiritualité, notamment dans les grandes villes, et surtout à Cathairfal, prenant une place jusque là plus ou moins laisser vacante par les Druides qui, par nature, fuient les grandes cités au profit des campagnes et des étendues sauvages.

C'est à partir de ce moment que les Inquisitrices développèrent une vision particulière de la religion. En effet, leur nouveau rôle ecclésiastique a contraint à renforcer le nombre d'Inquisitrices dans les villes, et à diminuer celles qui parcourent la campagne. La plupart devinrent citadines et se coupèrent peu à peu de la spiritualité telle qu'elle est prônée par les Druides, c'est-à-dire une proximité avec la Nature et les éléments, les nombreux rituels visant à honorer les esprits, etc. Pour elles, Eydis est la Toute Puissante Déesse-mère et l'Unique divinité de Lanriel. Il n'est pas question de Mynkor, ni même du Dieu Cornu: pour elles, les cultes associés à ces mythes ne sont rien de plus que des traces des anciens cultes ou, pire encore, des hérésies. De la même façon, elles pensent qu'il ne convient plus d'honorer la Déesse-Mère à travers les rituels druidiques - que les plus virulentes qualifient de "païens" - mais à travers de longues messes durant lesquelles elles délivrent la parole et les enseignements d'Eydis. D'ailleurs les Inquisitrices préfèrent les temples urbains aux bois sacrés et autres lieux naturels utilisés par les Druides pour leurs rites.

Néanmoins, leur conception de la foi ne fait pas l'unanimité. Les Druides, bien plus nombreux et dont les idées sont plus influentes que celles des Inquisitrices, exècrent ces dernières, dont ils considèrent que le rôle originel est aujourd'hui parasité par leurs nouvelles ambitions ecclésiastiques. De plus, les Singuliers ont tendance à craindre leurs pouvoirs et craignent d'être sous l'emprise des Inquisitrice. Dans les recoins les plus reculés du Royaume, les Inquisitrices sont parfois capturées ou lapidées si elles ne font pas attention ou ne s'attachent pas les services d'un garde-du-corps, comme un Sorcier, des mercenaires ou autre escorte. Dans les villes, elles sont généralement appréciées, et une petite partie de la population citadine du Royaume commence à adhérer plus ou moins franchement à leurs idéaux, notamment parmi les Blasonnés.

Informations complémentaires:

  • Seules les femmes peuvent devenir Inquisitrices. En général, les jeunes filles rejoignent le Temple des Inquisitrices au moment de l'entrée à l'adolescence. Outre les enseignements liées au culte d'Eydis et à l'utilisation vertueuse de leur pouvoir, les jeunes Inquisitrices sont aussi formées aux rudiments du combat au corps à corps. Une fois leur formation achevée, elles reçoivent toutes un uniforme, une longue robe blanche fendue permettant de se mouvoir facilement - à cheval, par exemple.

  • Le pouvoir de Vérité se manifeste en général après un évènement important dans la vie de la jeune fille - cet évènement est souvent lié au mensonge, à l'injustice ou à la violence. Quand la jeune femme découvre son pouvoir, elle doit accomplir un pèlerinage jusqu'au Temple d'Eydis à Cathairfal, où elle rencontre la Mère-Inquisitrice qui la confirme alors dans son statut. Après une brève formation, on lui assigne un rôle au sein de l'Ordre: elle peut être préposée au culte dans une des grandes villes du Royaume, chargée de rendre la Justice dans les campagnes, etc ...

  • En détournant leur pouvoir de Clairvoyance, les Inquisitrices disposent d'un pouvoir d'Autorité: au lieu de forcer leur victime à dire la vérité, elles peuvent insuffler à celle-ci le désir  de leur plaire. Sous le charme, l'individu visé fera tout pour satisfaire l’Inquisitrice, et obéira à ses moindres désirs. Néanmoins, utiliser ce pouvoir est plus que risqué pour ces femmes: en général, elles s'évanouissent quelques minutes avoir utilisé leur don, et le charme se rompt alors. Si elles essaient de maintenir le contact ou d'utiliser ce don trop souvent, elles ont de grandes chances d'en mourir. Néanmoins, on dit que les Inquisitrices les plus expérimentées peuvent maintenir le charme plusieurs jours durant. En outre, on dit qu'utiliser ce don de la Déesse à des fins contraires à la volonté et aux enseignements de cette dernière peut mener à la perte des pouvoirs de l'Inquisitrice.

  • Les Inquisitrices sont quasiment toutes stériles et donc dans l'incapacité d'enfanter. Si certaines font exception, les enfants nés du ventre d'une des filles d'Eydis sont presque toujours fragiles et ne survivent que rarement. Par ailleurs, l'espérance de vie des Inquisitrices est beaucoup plus courte que celles des Singuliers. Ainsi, rares sont celles qui vivent au-delà des soixante années. Si nul ne connaît vraiment la raison de ces "tares", la théorie des Inquisitrices est que l'utilisation de leur pouvoir de Vérité puise leur force vitale et les en prive à petit feu. Pour les Druides qui exècrent les Inquisitrices, cela n'est qu'une malédiction lancée par Eydis à ses filles, celles-ci faisant selon eux un usage détourné du don qui leur a été octroyé.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Archiviste
Ceci est un test
L'Archiviste

Citation :
12

▬ Contributions à l'histoire : 3270

MessageSujet: Re: INQUISITRICES « Au travers des tempêtes, moi, je cherche le jour ... »    Lun 24 Sep 2018, 15:49


Situation actuelle



La récente progression du phénomène Héritier inquiète beaucoup les Inquisitrices. En effet, la montée en puissance des partisans du retour de Mynkor laisse croire aux servantes d'Eydis que le culte de la Déesse-mère pourrait être menacé ou, en tout cas, fortement contrarié par la résurgence du culte du Dieu Sombre, jusque-là tombé dans l'oubli. Longtemps attentistes, les Inquisitrices ont pris conscience du danger après la libération partielle de Mynkor, il y a de cela trois ans maintenant. Faisant d'abord pression sur le Roi de Lanriel pour qu'il mette en œuvre tous les moyens nécessaires pour combattre les Héritiers, elles se sont petit à petit agacé de voir que le phénomène ne faisait que prendre de l'ampleur. En réaction, la Mère-Inquisitrice a depuis peu investi certaines de ses disciples d'une mission nouvelle : parcourir Lanriel non plus dans l'unique but de rendre la justice, mais bien de traquer et obtenir l'absolution, volontaire ou forcée, de tous ceux qui ont commis l'erreur de se détourner du culte d'Eydis pour celui de son frère maléfique, Mynkor.

En réalité, l'initiative n'a pas que des partisans, y compris au sein de l'ordre. Ainsi, certaines Inquisitrices s'opposent à cette politique de chasse aux Héritiers, s'inquiétant des dérives extrémistes de certaines de leurs sœurs. Surtout, l'attachement aux vertus cardinales de la Vérité poussent certaines d'entre elles à se questionner : et si, au fond, le culte de Mynkor n'était pas lui-même porteur d'une part de vérité, plutôt que de n'être qu'un ramassis d'affabulations comme l'affirme la doctrine officielle ? En dehors de l'ordre, d'autres sont partagés ; à commencer par le Roi Arsenios qui, fin diplomate, craint que les mesures drastiques ne feront que créer des martyrs et des exemples à suivre pour les Héritiers : lui-même se refusant à condamner les Héritiers pour leurs simples convictions, il s'agace de voir que certains Inquisitrices ignorent les lois du Royaume et imposent les leurs. Enfin, les Druides voient, d'une manière générale, cette politique comme une preuve de l’extrémisme et du fanatisme des Inquisitrices. En retour, ces dernières n'hésitent pas à accuser les Druides qu'ils ont, en protégeant les cultes anciens qu'elles qualifient de païens, semé les germes de ce qui est aujourd'hui une menace pour l'ensemble des fidèles d'Eydis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Archiviste
Ceci est un test
L'Archiviste

Citation :
12

▬ Contributions à l'histoire : 3270

MessageSujet: Re: INQUISITRICES « Au travers des tempêtes, moi, je cherche le jour ... »    Lun 24 Sep 2018, 15:53

RÔLES PROPRES AUX INQUISITRICES



Si toutes les Inquisitrices sont considérées comme égales et ont globalement la même mission - assurer et protéger le culte d'Eydis - toutes n'occupent pas la même fonction. En général, les Inquisitrices sont libres de choisir la façon dont elles souhaitent s'accomplir de leurs devoirs et ne sont pas tenues de se cantonner à un seul rôle : au cours de leur vie, elles sont amenées à évoluer et à changer de fonction selon leur goût ou leurs capacités.

Mère-Inquisitrice

ouvert
La Mère-Inquisitrice, parfois appelée Matriarche, est à la tête de l'Ordre des Inquisitrices. En général, elle est la plus âgée ou, en tout cas, la plus expérimentée. Si son rôle est avant tout de gérer l'Ordre au quotidien et de s'assurer du respect du culte d'Eydis partout en Lanriel, elle exerce en réalité une fonction éminemment politique. En effet, son but est avant tout d'assurer la pérennité et la sécurité de l'Ordre, de le protéger des influences extérieures - celles du Roi, par exemple - et, surtout, d’œuvrer dans le but de propager la spiritualité particulière prônée par les Inquisitrices. Fonction de grand prestige, la Mère-Inquisitrice est traitée de la même façon que le serait le chef d'une grande famille blasonnée et a un grand poids, moral et politique, sur le cours des choses dans le Royaume de Lanriel.

Gardiennes de la foi

ouvert
Les gardiennes de la foi sont les Inquisitrices qui se chargent de mener à bien les diverses cérémonies, quotidiennes ou non, qui visent à honorer la Déesse-mère. Si cela n'est en rien une règle, cette fonction est le plus souvent occupée par les Inquisitrices plus âgées qui, accablée par le poids des années, préfèrent une existence plus calme et, surtout, sédentaire. En effet, cette fonction s'exerce principalement dans les temples, sanctuaires et autres lieux de culte que l'on retrouve majoritairement dans les villes. En général, ces Inquisitrices sont celles qui jouissent de la meilleure réputation puisqu'elles font office de guide spirituel et de liens avec la Déesse.

Juges de Vérité

ouvert
Les Inquisitrices qui officient en tant que Juges de Vérité sont celles qui, chargées de rendre la justice, assistent aux procès et autres interrogatoires, faisant usage de leurs dons pour obtenir aveux et confessions nécessaires à l'administration d'une décision impartiale. Si on en trouve forcément dans les villes, beaucoup d'entre elles sont itinérantes et parcourent Lanriel afin que même les populations les plus reculées puissent elles aussi bénéficier des lumières d'Eydis. Contrairement aux Inquisitrices chargées du culte, les Juges de Vérité sont parfois mal accueillies. En effet, leur don suscite la crainte des Singuliers, toutes les vérités n'étant pas toujours bonne à connaître...

Répurgatrices

ouvert
Les Répurgatrices sont apparues dans l'organigramme de l'Ordre des Inquisitrices avec la montée en puissance des idées pro-Mynkor et des Héritiers. Comme les Juges de Vérité, elles sont chargées de parcourir Lanriel et de faire usage de leurs dons. Toutefois, il n'est point ici question d'aider à rendre la justice. En effet, les Répurgatrices ont pour mission de traquer, débusquer et d'obtenir la résipiscence de tous ceux qui se sont détournés du culte d'Eydis. Pour cela, elles essaient d'abord de remettre l'Héritier dans le droit chemin en le convainquant de son erreur. Toutefois, si celui-ci refuse ou s'il ment, les répurgatrices n'hésitent pas à employer des moyens drastiques pour éliminer le danger qui pèse selon elles sur Lanriel : bûchers, lynchages, etc. Bien sûr, ces méthodes choquent une partie des habitants de Lanriel qui estiment qu'il s'agit là d'une dérive impardonnable, loin des idéaux prônées par les Inquisitrices et, plus généralement, le culte d'Edydis. D'autres, au contraire, estiment que c'est là la seule solution pour purger Lanriel du mal qui le ronge depuis plusieurs années maintenant et n'hésitent pas à prêter main forte aux répurgatrices. En général, la fonction de répurgatrice est confiée aux Inquisitrices les plus dévouées à Eydis, prêtes à tout pour protéger le culte, même aux actes les plus répréhensibles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: INQUISITRICES « Au travers des tempêtes, moi, je cherche le jour ... »    

Revenir en haut Aller en bas
 
INQUISITRICES « Au travers des tempêtes, moi, je cherche le jour ... »
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» A travers la montagne. [PV Peintre]
» [TopikaMétéo] La tempête...
» Courant a travers bois
» Tempête de Feuilles au pays des merveilles... (LIBRE)
» ¤ Température glacée & Tempérament de feu ¤

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Echo des Plaines : Chapitre VII ▬ Le Retour d'Inasmir :: BIENVENUE EN LANRIEL ! :: Monts & Merveilles :: Les Peuples de Lanriel-
Sauter vers: