AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

  DRUIDES « J'ai entendu le chant des druides, si clair et si limpide ... »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Citation : Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Donec egestas laoreet ipsum in iaculis. Morbi vestibulum ex ut magna pulvinar molestie. Aenean eu est imperdiet, volutpat libero efficitur, ullamcorper tellus. Integer sed euismod libero. Nulla augue mauris, ultrices ac nisi sit amet, tincidunt dignissim est. Donec quis condimentum erat, vel consequat ipsum. In sed condimentum enim. Maecenas sollicitudin iaculis lectus. Proin quis enim metus.

▬ Contributions à l'histoire : 270


Inasmir

Citation : Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Donec egestas laoreet ipsum in iaculis. Morbi vestibulum ex ut magna pulvinar molestie. Aenean eu est imperdiet, volutpat libero efficitur, ullamcorper tellus. Integer sed euismod libero. Nulla augue mauris, ultrices ac nisi sit amet, tincidunt dignissim est. Donec quis condimentum erat, vel consequat ipsum. In sed condimentum enim. Maecenas sollicitudin iaculis lectus. Proin quis enim metus.

▬ Contributions à l'histoire : 270

MessageFeuille de route
MessageSujet: DRUIDES « J'ai entendu le chant des druides, si clair et si limpide ... »   Ven 06 Déc 2013, 02:48


LES DRUIDES

« c'est comme une musique qui resterait douce et limpide, j'ai entendu le chant des druides. »


Les Druides sont, avant toute autre chose, les intermédiaires privilégiés entre la Déesse-Mère, Eydis, et le commun des mortels. Il est donc naturel de constater qu'ils occupent encore aujourd'hui une place prépondérante dans la vie en Lanriel, et surtout dans la société singulière. Société au sein de laquelle les Druides passent le plus clair de leur temps, au point d'y être omniprésents.

Ils sont tout d'abord les gardiens des mythes, rites, et, d'une manière générale, de tout ce qui touche à la spiritualité. Ainsi, ce sont eux qui organisent et encadrent les processions et fêtes religieuses, mais aussi qui enseignent et propagent les enseignements de la Déesse, notamment auprès des enfants. Ils ont aussi un rôle de guide et ils prodiguent ainsi conseils et avis aux fidèles qui cherchent à vivre conformément à la volonté de leur Créatrice. Cette charge leur attire le respect des Singuliers, mais aussi la crainte, car beaucoup se soucient du regard des Druides: on dit que se faire bien voir d'un Druide revient à se faire bien voir de la Déesse.

Néanmoins, réduire le rôle des Druides à son simple aspect religieux serait insultant pour eux. En effet, les Druides sont réputés pour leur sagesse mais aussi leur immense savoir, qui leur a longtemps permis d'être l'épine dorsale des communautés de Singuliers. Aujourd'hui, ces derniers ont peu à peu remplacé les Druides dans leurs fonctions temporelles mais beaucoup de Druides ont des fonctions qui n'ont pas ou peu de choses à voir avec la Déesse. Ainsi, certains sont bardes et propagent mythes et légendes par la musique, d'autres deviennent médecins et consacrent leur vie à guérir les maux des autres. D'autres encore se consacrent au savoir ou à la protection de la nature. Quelques uns préfèrent vivre en petites communautés composées uniquement de druides, ou vivre en ermites. Certains, à l'inverse, se fondent dans la masse grouillante des villes et deviennent précepteurs, apothicaires, épiciers ou, plus rarement, rentrent au service d'un Blasonné. Ainsi, on trouve quasiment toujours un Druide dans les conseils royaux.

Pourtant les Druides ne connaissent et ne reconnaissent pas réellement de hiérarchie. Évidemment, un jeune Druide devra respect et déférence à un Druide plus âgé, mais en aucun cas il ne lui devra obéissance. La seule forme d'organisation que connaissent les Druides est le Ollamnh, un genre de conseil qui se réunit tout les ans au Bosquet des Druides, à Riocht na Elves. Le Ollamnh est composé des Druides les plus respectés et réputés pour leur sagesse et leurs connaissances. En général, il s'agit d'un lieu d'échange et de partage, où les Druides discutent d’à peu près tout et n'importe quoi. D'ailleurs, tous les Druides peuvent y venir et participer aux débats. En de rares cas, notamment lorsque le Monde connaît une période de troubles, les Druides peuvent prendre des décisions visant à définir une ligne d'action pour l'ensemble de leur caste, mais cela est très exceptionnel.

Bien que le Druide soit doté d'une certaine et puissante force magique, sa magie n'est pas aussi intuitive que celle des Sorciers. En fait, ils ne peuvent pas la manipuler directement comme le font les Mages. Ils connaissent donc une multitude de pratiques par le biais desquelles ils peuvent user de Magie: rituels, potions, incantations, etc. Si tout est bien exécuté, on dit qu'Eydis leur accorde ses faveurs. Ainsi, le Druide peut obtenir de sa Déesse nombre de bénédictions ou protections, mais aussi un contrôle partiel de la Nature (météo, faune, flore, etc). Néanmoins, l'apprentissage de ces rituels n'est pas systématique et aucun Druide ne peut tous les connaître au cours de sa vie. On prétend pourtant que les Druides les plus puissants peuvent déclencher des tempêtes ou des tremblements de terre.

Informations complémentaires:

  • En règle générale, les druides sont des personnages entourés d'une grande magie et d'un indicible mystère. Aussi leur naissance reste très secrète et il est rare que les origines autant maternelles que paternelles des druides soient publiquement révélées. C'est pourquoi les druides naissent souvent de l'union d'une druidesse et d'un homme de quelconque race lors des célèbres et charnelles fêtes de Beltane, à l'occasion desquelles – rappelons-le – tous les êtres humains sont invités par Eydis elle même aux plaisirs amoureux. Ainsi procré à la dérobée, l'enfant né est aussitôt séparé de sa mère et il est placé dans une famille de Singuliers bienveillants et consentants avant qu'un ou plusieurs druides ne viennent le chercher à l'adolescence pour l'emmener parmi eux et l'initier à sa fonction.

  • Certains, les plus dédiés et consacrés à la Grande Déesse, ont une demi lune bleue dessinée sur le front. Elle se dessine petit à petit, au fur et à mesure que le temps passe. Parfois, elle s'atténue ou s'approfondit indépendamment de tout : ce n'est pas l'humeur du druide, l'époque ou quoi que ce soit d'autre qui définit ces changements de teinte.

  • Les druides, toujours très cultivés et sages, connaissent et comprennent les langues anciennes. Ainsi, ils peuvent, sans trop de difficultés, lire les écrits laissés par les elfes ou même discuter (notamment lorsqu'ils ne veulent pas que quelques oreilles trop curieuses n'écoutent leurs conversations) dans une langue qui ressemble à s'y méprendre au latin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Citation : Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Donec egestas laoreet ipsum in iaculis. Morbi vestibulum ex ut magna pulvinar molestie. Aenean eu est imperdiet, volutpat libero efficitur, ullamcorper tellus. Integer sed euismod libero. Nulla augue mauris, ultrices ac nisi sit amet, tincidunt dignissim est. Donec quis condimentum erat, vel consequat ipsum. In sed condimentum enim. Maecenas sollicitudin iaculis lectus. Proin quis enim metus.

▬ Contributions à l'histoire : 270


Inasmir

Citation : Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Donec egestas laoreet ipsum in iaculis. Morbi vestibulum ex ut magna pulvinar molestie. Aenean eu est imperdiet, volutpat libero efficitur, ullamcorper tellus. Integer sed euismod libero. Nulla augue mauris, ultrices ac nisi sit amet, tincidunt dignissim est. Donec quis condimentum erat, vel consequat ipsum. In sed condimentum enim. Maecenas sollicitudin iaculis lectus. Proin quis enim metus.

▬ Contributions à l'histoire : 270

MessageFeuille de route
MessageSujet: Re: DRUIDES « J'ai entendu le chant des druides, si clair et si limpide ... »   Ven 06 Déc 2013, 02:50


LES POUVOIRS DRUIDIQUES

« sous le doux miel se cachent de cruels poisons. »

Les Druides, de par leur ferveur et parce qu'ils sont les héritiers d'un savoir ancestral, connaissent nombres de potions, incantations et formules aux effets divers et variés. Si chaque druide reçoit une formation plus ou moins similaire dans sa prime jeunesse, la quantité de connaissances à assimiler est telle que rares sont ceux qui peuvent se targuer de n'en connaître ne serait-ce qu'un tiers. Ainsi, beaucoup de druides connaissent des incantations et des potions dites « basiques », qui ont généralement des effets mineurs bien qu'utiles, notamment au quotidien. Il serait impossible de faire une liste de ces connaissances, alors faites preuve d'imagination !

Il existe cependant un nombre incalculable d'autres potions et incantations qui sont beaucoup plus secrètes mais surtout beaucoup plus impressionnantes. En général, elles ne se transmettent que de maîtres à apprentis et, s'il est possible que différents druides connaissent le même secret, leurs dons restent uniques face à la masse de leurs pairs qui ne possèdent rien de ce savoir aussi ancestral que puissant.

En tant que druide, vous pouvez choisir l'un de ces secrets. La liste présentée ci-dessous n'est en aucun cas une liste exhaustive: vous pouvez tout à fait inventer vos propres potions/incantations, pour peu que vous contactiez un membre du staff qui donnera son accord ou non, et ce afin d'éviter les propositions trop farfelues. De plus, sachez que votre aventure en Lanriel vous offrira la possibilité de gagner d'autres de ces secrets, pour peu que vous ayez l'âme curieuse et aventureuse !

Liste des potions et incantations « secrètes »:

  • Élixir de Jouvence » permet au druide de concocter une potion ralentissant grandement l'emprise du temps sur son apparence physique
  • Philtre d'Amour du Dieu-Cornu » en faisant ingurgiter cette potion à deux personnes, le druide fait en sorte qu'ils tombent sous le charme l'un de l'autre. Si l'efficacité est avérée, la magie à tendance à vite se briser très rapidement.
  • Potion de Guérison d'Eydis » prétendument concoctée à partir d'eau recueilli dans l'Arbre de Vie de Loch Eydis, cette potion permet de guérir le buveur de toutes ses blessures physiques
  • Sirop de Fée » appelée ainsi car en partie composée du venin de Fée Mordeuse, le Sirop de Fée permet de débarrasser le corps des poisons les plus puissants
  • Breuvage du Minotaure » en ingurgitant cette concoction à base de divers alcools et plantes hallucinogènes, le buveur voit sa force décupler, son agilité augmenter et ses sens s'aiguiser; il est néanmoins pris d'une fureur incontrôlable, bestiale, qui le rend imprévisible et qu'il le fera tomber exténuer dès que l'adrénaline retombe
  • Incantation de Métamorphose Animale » en prononçant quelques mots, le druide se transforme en l'animal non magique de son choix ; l'animal est à choisir à l'avance ( dans la fiche ou au moment de l'obtention du pouvoir ) et ne pourra plus être modifié
  • Convocation des Grands Aigles » en prononçant ces mots, le druide se fera entendre d'un ou deux Grands Aigles qui viendront l'aider dans un combat ou le transporter le temps d'un voyage; attention toutefois, ces bêtes ont leur fierté et refuseront de servir trop souvent un druide
  • Chant de la Nature » en faisant appel au lien sacré qui l'unit à la flore, le druide peut en obtenir le contrôle; il doit néanmoins rester immobile
  • Appel de la Lumière d'Eydis » ce chant permet au druide de faire jaillir une lumière aveuglante qui repoussera tout ce qui se trouve face à lui
  • Incantation de Foudroiement » le druide peut faire tomber la foudre à l'endroit de son choix; pour peu qu'il se concentre longuement ( ~10 minutes ) et qu'il jouisse de conditions météorologiques favorables ( ciel couvert, etc )
  • Prière du Miroir Séraphique » grâce à cette prière, le druide peut consulter le Miroir Séraphique situé à Rioch na Elves et lui permettant d'observer ce qui se passe dans le lieu de son choix partout dans Lanriel
  • Mobilisation des Forces Telluriques » en se concentrant longuement, le druide peut faire trembler le sol à l'endroit désiré
  • Souffle de la Grande Solitude » en quelques mots, le Druide peut rediriger les vents puissants qui soufflent dans la Grande Solitude pour les faire souffler où il veut; plus il est éloigné de la région de la Grande Solitude, plus les vents mettront du temps à arriver
  • Marée des Chevaux » en se concentrant longuement, le druide peut faire surgir de l'océan ou d'un fleuve assez large un puissant raz-de-marée prenant la forme de chevaux au galop.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Citation : Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Donec egestas laoreet ipsum in iaculis. Morbi vestibulum ex ut magna pulvinar molestie. Aenean eu est imperdiet, volutpat libero efficitur, ullamcorper tellus. Integer sed euismod libero. Nulla augue mauris, ultrices ac nisi sit amet, tincidunt dignissim est. Donec quis condimentum erat, vel consequat ipsum. In sed condimentum enim. Maecenas sollicitudin iaculis lectus. Proin quis enim metus.

▬ Contributions à l'histoire : 270


Inasmir

Citation : Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Donec egestas laoreet ipsum in iaculis. Morbi vestibulum ex ut magna pulvinar molestie. Aenean eu est imperdiet, volutpat libero efficitur, ullamcorper tellus. Integer sed euismod libero. Nulla augue mauris, ultrices ac nisi sit amet, tincidunt dignissim est. Donec quis condimentum erat, vel consequat ipsum. In sed condimentum enim. Maecenas sollicitudin iaculis lectus. Proin quis enim metus.

▬ Contributions à l'histoire : 270

MessageFeuille de route
MessageSujet: Re: DRUIDES « J'ai entendu le chant des druides, si clair et si limpide ... »   Ven 06 Déc 2013, 04:15


fêtes et évènements

« pour la première fois depuis des centaines d'années s'aviva la nuit. »

Dans Cathairfál, toutes les occasions sont bonnes pour se réunir autour d'un bon dîner, pour boire un verre de liqueur avec le voisinage ou tout simplement pour fêter dignement un événement. Aussi a-t-on créé de nombreuses fêtes annuelles et de fastueuses cérémonies pour les grands évènements.

Il y a tout d'abord les quatre fêtes du cycle des saisons que sont Imbolc, Beltane, Lugnasad et Samain, fêtes druidiques mais célébrées dans tout Lanriel.

La première fête saisonnière de l'année est Imbolc, la fête de la lumière, qui survient le quarante-troisième jour d'hiver, marque le rallongement des jours, la fin de l'hiver et donc la venue de la saison suivante. C'est une fête de purification, préparant la venue d'un jour et d'un espoir nouveau, d'une lueur nouvelle, on la fête par divers rituels à base d'eau destinés à purifier. Pour les druides, cette fête prépare l'union sacrée du jour et de la déesse Eydis, qui se fera lors des fêtes de Beltane.

Beltane, justement, arrive en suivant, le quarante-troisième jour de Printemps et célèbre la fertilisation, le passage de la saison sombre à la saison claire et chaude. C'est sans doute la fête la plus célébrée dans le royaume. En tout cas, pour les druides, elle est profondément importante puisqu'elle marque l'union entre la Déesse et le Dieu Cornu. On fête Beltane partout dans le pays en allumant des feux, les Feux de Beltane, dès que la nuit tombe et des amants, parfois amants d'une nuit pour l'occasion, s'adonnent à des pratiques sexuelles, consumant leur amour au milieu des feux. D'ailleurs, chaque année, un certain nombre d'enfants sont conçus lors de cette nuit là... Toujours est-il que si tous célèbrent cette fête selon la tradition soufflée par les druides, ces derniers poussent les rituels plus loin encore puisqu'ils choisissent parmi les leurs les représentants de la Déesse Eydis et du Dieu Cornu pour la nuit de Beltane où ils s'uniront lors de la cérémonie. Les druides offrent aussi à leur déesse, lors de la fête de Beltane, le sacrifice d'un animal et quelques fois d'un humain.

Vient ensuite Lugnasad, fête de lumière tout comme Imbolc, mais qui marque plutôt la fin des jours chauds de l'Été, en effet, après Lugnasad, les jours sont plus frais et la nuit tombe de plus en plus tôt. Quoiqu'il en soit, c'est une fête extrêmement populaire qui engendre de grandes réjouissances car c'est aussi la fête du don et de la richesse, en outre, c'est la fête du roi dans sa grâce et sa bonté envers ses sujets. Ainsi, sous l'autorité des druides, le roi donne une grande fête à Dinas Uchel où chacun mange à sa fin et boit jusqu'à n'en plus pouvoir. C'est aussi l'occasion d'entendre de la musique, de danser, de jouer, etc.

Enfin, il y a la dernière fête saisonnière, Samain, qui survient le quarante-troisième jour d'Automne et qui marque la transition d'une année à l'autre. On dit que c'est une période spéciale pendant laquelle le passage entre le monde des dieux et celui des humains est ouvert et on en profite pour faire honneur à ceux qui nous ont quitté, c'est-à-dire aux morts. Pour les êtres dotés de magie, Samain est le moment de l'année le plus propice aux rites, incantations ou oracles car c'est là que la barrière entre le monde des vivants et celui des morts est la plus étroite. Pour Samain, les festivités durent toute une semaine et sont orchestrées par les druides qui organisent non seulement des banquets pour tous à Cathairfàl mais surtout des assemblées, des rites druidiques (ils cueillent notamment le gui ce jour là) et festins dans les bois de Riocht na Elves.

Si les fêtes druidiques occupent une large place dans le calendrier annuel des évènements de l'année, ce ne sont pour autant pas les seules occasions de réjouissance puisque les fêtes familiales (pour les naissances ou les mariages) donnent aussi lieu à des jeux, des danses et de grands festins, particulièrement lorsqu'il s'agit d'une famille riche.
De plus, les divertissements tels que les joutes, les tournois, les spectacles ou les foires, lorsque le roi en décide, se transforment souvent en festivités générales.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Citation : Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Donec egestas laoreet ipsum in iaculis. Morbi vestibulum ex ut magna pulvinar molestie. Aenean eu est imperdiet, volutpat libero efficitur, ullamcorper tellus. Integer sed euismod libero. Nulla augue mauris, ultrices ac nisi sit amet, tincidunt dignissim est. Donec quis condimentum erat, vel consequat ipsum. In sed condimentum enim. Maecenas sollicitudin iaculis lectus. Proin quis enim metus.

▬ Contributions à l'histoire : 270


Inasmir

Citation : Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Donec egestas laoreet ipsum in iaculis. Morbi vestibulum ex ut magna pulvinar molestie. Aenean eu est imperdiet, volutpat libero efficitur, ullamcorper tellus. Integer sed euismod libero. Nulla augue mauris, ultrices ac nisi sit amet, tincidunt dignissim est. Donec quis condimentum erat, vel consequat ipsum. In sed condimentum enim. Maecenas sollicitudin iaculis lectus. Proin quis enim metus.

▬ Contributions à l'histoire : 270

MessageFeuille de route
MessageSujet: Re: DRUIDES « J'ai entendu le chant des druides, si clair et si limpide ... »   Ven 06 Déc 2013, 04:30


PUISQU'IL FAUT BIEN GAGNER SA VIE

« quand le vent de la mer se lève et entre dans les sous-bois, on peut entendre les récits des rois accompagnés par des chants et des douces voix. »

Votre personnage peut décider de ne pas suivre la voie de la plupart des Druides ou d'utiliser son pouvoir pour assurer sa subsistance. S'il en décide ainsi, il lui faudra comme n'importe quelle personne ne vivant pas de ses dons surnaturels exercer un métier. La liste suivante se limite à un échantillon de profession considérée comme plus adaptées à un Druide mais nous mettons à disposition la liste (non exhaustive) des différents types de travail que Lanriel peut offrir ici

CRÉMATISTE

ouvert
Les crématistes sont les druides qui vont de villes en villages pour s'occuper des défunts. Ils s'occupent des rituels propres à l'incinération, les enterrements étant pratiqué quasi exclusivement dans les grandes villes. Ils sont en général bien accueilli, car ils assurent le bon déroulement du voyage des morts vers le Royaume des Dieux et, s'il n'est pas vraiment possible de faire fortune avec ce métier, c'est idéal pour les druides n'aimant pas la sédentarité.

APOTHICAIRES

ouvert
Les apothicaires sont les précurseurs des pharmaciens. Ils préparent et vendent des drogues et des médicaments pour les malades. Ces médicaments prennent le forme de poudre, sirop ou encore crème. Les herboristes quant à eux fabriquent et commercialisent des plantes médicinales ou des préparations dérivées, ils sont majoritairement installés à Dinas Uchel. Généralement, ces gens gagnent bien leur vie : ils peuvent vendre leur produit assez cher au vu de leur utilité indispensable.

CHANCELIER

fermé
Il n'existe qu'un seul chancelier dans tout le royaume. Ce dernier est une sorte de bras droit du roi. Il se charge de régler les affaires mineures, selon les bonnes volontés de son souverain. Il a un grand pouvoir et a, de ce fait, la confiance du roi.

ÉPICIERS

ouvert
Comme son nom l'indique, l'épicier vend principalement des épices. Il est spécialisé dans ce domaine. Les épiciers sont de grands voyageurs qui n'hésitent pas à parcourir beaucoup de chemin pour trouver les plantes qu'ils transformeront par la suite en épices. Les épiciers sont souvent de riches commerçants car leur marchandise se vend très bien.

ESPIONS

ouvert
Ces personnages des plus mystérieux sont au service du roi, et collectent pour lui toutes sortes d'informations, concernant non seulement l'avancée de la quête mais aussi sur certaines personnes éveillant les soupçons et qu'il faut surveiller. Il n'est pas toujours facile de les reconnaitre car ils se mêlent avec aisance parmi le peuple ou la Cour, afin de préserver la réussite de leurs missions.

GUÉRISSEURS

ouvert
Un guérisseur est une personne, généralement dépourvue de diplôme médical, qui guérit, ou prétend guérir, en dehors de l'exercice légal de la médecine, par des moyens empiriques ou magiques, en vertu de dons particuliers supposés ou à l'aide de recettes personnelles. Ce sont le plus souvent des Druides ou des Sorciers, ou bien de simples Singuliers ayant étudié la médecine sans obtenir de diplôme. On retrouve aussi, malheureusement, quelques charlatans qui se prétendent être des guérisseurs mais qui ne font qu'extorquer l'argent de leurs victimes.

GUIDES FORESTIERS

ouvert
Bien que l'appellation ne concerne que les guides de forêt, elle est en devenue trop réductive pour décrire le métier de ces gens là. En réalité, ces guides ne se contentent plus de guider en forêt, mais un peu partout dans Lanriel. Ils traversent parfois de très longues distances pour satisfaire leurs clients.

HERBORISTES

ouvert
Les herboristes fournissent tous ceux qui en ville ont besoin d'extraits de plantes pour officier. Des guérisseurs aux assassins en passant par les cuisiniers, tout le monde passe par eux. C'est un commerce très lucratif mais où la concurrence est rude.

PRÊTRES

ouvert
Ils vénèrent la déesse Eydis et ont décidé de lui consacrer leur vie. Ils vivent tous reclus dans une habitation commune et passent leur journée à prier. Ils vivent grâce à l'argent versé par les fidèles et le revenu de petites fermes. Ils ont fait vœu d'abstinence et aucune femme n'est autorisée, même si la pratique connait quelques dérogations à cette règle, parfois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

MessageFeuille de route
MessageSujet: Re: DRUIDES « J'ai entendu le chant des druides, si clair et si limpide ... »   

Revenir en haut Aller en bas
 

DRUIDES « J'ai entendu le chant des druides, si clair et si limpide ... »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Pour se réchauffer, petite chanson de La Réunion...
» Bien taux un chant-bardement jeux nez ralle !
» La métaphore
» Le héros le plus crédible en "méchant"
» Se moquer de la tête du Grand Méchant Masqué

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Echo des Plaines : Chapitre VII ▬ Le Retour d'Inasmir :: ADMINISTRATION :: Monts &
Merveilles
 :: Les Peuples de Lanriel
-