AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Mésentente Cordiale || Araëlle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
▬ Contributions à l'histoire : 44


Eirnin Csintalàn

▬ Contributions à l'histoire : 44

MessageFeuille de route
MessageSujet: Mésentente Cordiale || Araëlle   Jeu 16 Aoû 2012, 09:20


Même les plus grands gratteux du royaume ont besoin de faire une pause. C'était ce qu'Eirnin se disait. Il n'avait pas passé la semaine la plus exemplaire de sa carrière, ses occasions se révélant être une belle farandole d'échecs, mais il ne se laissait pas abattre pour autant. Il avait quelques sous. Peu, mais suffisamment pour se payer un verre et un steak, ce qui était amplement assez pour lui donner du baume au coeur. Même si sa bourse eut pu être bien plus pleine, le troubadour partait avec le pas léger, chantonnant dans les ruelles de Cathairfal, son luth fermement harnaché à son dos. Qui sait, la Providence pourrait être de son côté ce soir. Ou Eydis. Même si ça, il n'y croyait pas trop.
Ses pas chaloupés, enjoués, le portaient à travers la ville, et sa voix résonnait contre les lourds murs de pierre de la cité. Il n'avait aucune idée de quoi faire de son argent, à vrai dire. La pitance et l'alcool? Il pourrait tout aussi bien se faire inviter par un naïf qui croirait sa réputation toute faite auprès du barde. Les aventuriers sont tous dotés d'un égo de la taille d'un Balrog, le sens de la protection en moins. Il suffit de savoir les cueillir, huiler les gonds de leurs armures et flatter leur physique pour leur faire faire risette. Du gâteau. Surtout les plus jeunes, aaaah, les plus jeunes !
Se faire inviter pouvait être une bonne idée. Ou alors s'inviter lui-même. Il était flagorneur et intéressé. Une porte finirait toujours par s'ouvrir sur un être flatté et complaisant qui lui remplirait le ventre en l'échange de quelques bons mots. Oui, une bonne idée, ça.

Ses bottes usées claquaient sur les pavés de Dinas Uchel, comme quelques années auparavant. Le troubadour avait changé, depuis le temps, contrairement à la ville en elle-même. Ses traits s'étaient affirmés, et une petite barbe cuivrée d'une semaine prenait lentement mais surement de l'essor, lui dévorant progressivement le visage avec la ferme intention de le transformer un jour en primate. Autant dire qu'il était devenu méconnaissable et pour ses gens, et pour sa famille. L'envie de revoir cette dernière était loin de lui serrer le coeur, mention à part pour sa soeur. Leur correspondance s'était arrêtée un an plus tôt, quand un seigneur avait décidé d'écumer tout le pays pour le faire payer -avec les intérêts- une mise à sac complète de ses appartements après lui avoir offert logis et couvert. Quel idiot.

Sauf qu'Eirnin n'avait pas assez d'argent pour se payer une chambre. Certes, il pouvait toujours vaguenauder jusqu'à la mort par épuisement et tomber d'un coup sur les pavés, plus endormi qu'inconscient, jusqu'à ce qu'on le ramasse. Mais ce n'était pas dans ses habitudes. Quoi qu'il en soit, ses pas l'avaient mené directement là où il pouvait se faire inviter.
Un sourire orna son visage.

Le bordel d'Araëlle Sil-Emaïs.

Après tout, pousser la porte n'engageait à rien. Puis il avait son luth, et peut-être qu'une des filles aurait pitié de lui et le prendrait dans sa couche après l'avoir autorisé à grapiller dans son assiette. Qui ne tente rien...



Spoiler:
 

_________________

Wait, whut ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Mésentente Cordiale || Araëlle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Mésentente.
» Le conflit d'interet entre la cie de Jovenel et le gvt Haitien

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Echo des Plaines : Chapitre VII ▬ Le Retour d'Inasmir :: HORS JEU :: Vous serez
tous pendus !
 :: Miroir aux souvenirs
-