Echo des Plaines : Chapitre VII ▬ Le Retour d'Inasmir


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Rentrer à Cathairfal... (pv Aelith de Rosaeraille)

Aller en bas 
AuteurMessage
Eléonore Hidgard

avatar

▬ Contributions à l'histoire : 88

MessageSujet: Rentrer à Cathairfal... (pv Aelith de Rosaeraille)   Jeu 28 Juin 2012, 14:08

(suite d'Artémisia, alliée des femmes (Galahad Caherval) )

La jeune femme s'était lavée aux aurores, profitant de cette solitude si particulière du petit matin, dans l'eau froide mais claire d'une gouille. Elle soupira en songeant aux derniers mots du rustre rencontré la veille :

Tu peux prier ta déesse pour qu'on ne se recroise plus, parce que la prochaine fois, même pour de l'argent je ne t'aiderai pas.

Ce Galaad, inutile de le préciser, n'avait rien d'un chevalier, loin de là. Pfuhhh ! tout d'abord, il avait fait un croche patte à Eléonore, avant d'accepter de ses poursuivants, quelques piécettes pour son forfait, et puis, cette attitude ! nouveau soupir. Mais le plus important était bien rangé dans les fontes de sa selle : des herbes propres à rendre de grands services aux jeunes femmes, puisque les hommes ne prenaient jamais garde à certaines choses... il fallait bien que quelqu'un s'en occupe. La baigneuse sorti de l'eau, goutant encore un instant au courant qui chatouillait ses jambes fuselées, ses pieds foulèrent bientôt l'herbe épaisse et douce alors que les brumes se dissipaient lentement sous l'action du soleil. Il faisait froid et la prostituée frémit, se réfugiant dans une serviette rêche mais accueillante, s'habilla, accumulant les couches de vêtements, sécha ses longs cheveux, les démêla longuement, puis revint vers l'auberge dans laquelle était descendue l'habitante de la capitale. La veille, Eléonore n'avait pas manqué de demander au tenancier, si quelque voyageur n'irait pas en direction de la capitale, afin de faire chemin de concert, mais hélas non...

* Combien faudra-t-il attendre ? *

Ses pas la ramenèrent donc dans le petit bourg blotti tout près de la Forêt de l'Eveil tandis que la rosée reflétaient l'astre du jour, donnant à ces gouttelettes des aspects de joyaux éphémères et d'autant plus coûteux. Comme Eléonore eut aimé goûté une vie bien ordonnancé, dans l'opulence d'un mariage bourgeois auquel elle eut pu avoir droit si seulement son père, archer du roi, et sa mère, lavandière, n'étaient point morts si tôt... et que dire de la santé fragile d'Eléonore ? Mais avec des "si", on pouvait beaucoup, on pouvait même tout. Prenant une profonde inspiration, elle poussa la lourde porte de l'auberge pour pénétrer dans une pièce où le soleil laissait des rais de lumière et de poussière caressant des tables crasses et rustiques alors que des odeurs de lardons et d'oignons frits. Elle s'assit près du foyer et aussitôt, une servante lui porta un potage d'ortie, comme Eléonore l'avait commandé la veille. Une large tranche de pain noir l'accompagnait et la jeune femme mangea de bon coeur, bien que l'estomac un peu serré encore de son aventure de la veille, et rageant à demi d'avoir perdu sa bourse. Heureusement, dans ses vêtements se trouvaient assez pour couvrir les frais du voyage de retour. Le potage était chaud et bon, nul doute qu'il avait été préparé le matin même... Cependant, l'aubergiste s'approcha de la table et chiffonna la belle humeur de la mangeuse.

* Que veut-il donc, celui-là ?!!! *

- Ma dame... pardonnez que je dérange votre déjeuner...

Il avait l'air servile et respectueux à l'extrême, on voyait qu'il la prenait pour une bourgeoise... qu'aurait-il pensé s'il avait su qu'elle était une courtisane reconnue à Cathairfal ? l'eut-il boudé ? dévoré des yeux ? osé un tout autre langage ? Eléonore ne répondit pas, attendant la suite :

- Je vous ai trouvé quelqu'un pour ce retour dont vous m'avez parlé, hier.

Eléonore releva le nez de sa soupe, intéressée "vraiment ?" semblait-elle dire de tout son corps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Rentrer à Cathairfal... (pv Aelith de Rosaeraille)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jean-Bertrand Aristide doit rentrer chez lui !
» Comment faire rentrer un oeuf dur dans une bouteille sans le toucher ?
» Rentrer scolaire
» Palais de Caras Galadhon
» Le ministre Genéus rentre dans le débat sur la double nationalité.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Echo des Plaines : Chapitre VII ▬ Le Retour d'Inasmir :: HORS JEU :: Vous serez tous pendus ! :: Miroir aux souvenirs-
Sauter vers: