Echo des Plaines : Chapitre VII ▬ Le Retour d'Inasmir


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 TERMINE ▬ L'athée dresse contre Dieu un Procès-verbal de carence ▬ Axl

Aller en bas 
AuteurMessage
Galahad Caherval

Galahad Caherval

▬ Contributions à l'histoire : 1017

MessageSujet: TERMINE ▬ L'athée dresse contre Dieu un Procès-verbal de carence ▬ Axl   Mer 18 Jan 2012, 14:07

     Cathairfál était à plusieurs jours de marche, Galahad avait été contraint de quitter l'enceinte de la ville pour ne pas s'attirer trop d'ennuis. Le grand tournoi qui s'y déroulait semblait attirer beaucoup trop de monde, le jeune homme avait eu quelques démêlés avec des personnes qu'il avait essayé de délester de quelques pièces qui lui seraient bien utiles et par conséquent, il craignait que son visage ne soit connu des gardes. La vérité était bien loin de ce qu'il s'imaginait à n'en pas douter, les gardes de la ville devaient avoir autre chose à faire que de vouloir attraper les petits délinquants de son acabit, il n'avait jamais tué personne à Cathairfál et par conséquent, n'était pas plus recherché que les petits voleurs des rues. Ce n'était pas plus mal au final, le jeune homme commençait à se lasser de toujours voir les mêmes rues, lui qui avait imaginé que les villes étaient toutes plus grandes et plus intéressantes que son petit village natal avait été bien déçu. Au final, seuls quelques endroits de Cathairfál étaient faits pour des gens « comme lui », à savoir des Singuliers sans autres possessions que ce qu'ils avaient sur le dos et comme ni ses pouvoirs - inexistants - ni son argent - tout aussi inexistant - ne pouvaient lui ouvrir les portes des belles demeures, il devait se contenter d'une meule de foin prêtée par un fermier compatissant. Très loin de la vie trépidante qu'il avait espéré trouver loin de son village natal en somme. Le fils de forgeron s'était donc rapidement éloigné de la foule et des risques qui y étaient irrémédiablement liés, il avait fait le chemin en compagnie de quelques autres personnes désireuses de se reposer loin de l'agitation provoquée par le grand tournoi. Une petite famille avec des gamins bruyants au possible et un homme d'armes visiblement plutôt bien entraîne qu'ils avaient pris avec eux, certainement pour les protéger des dangers de la route. En tous les cas, ils ne demandèrent rien au jeune Singulier qui s'estima heureux d'avoir réussi à se rendre assez aimable pour décrocher une telle aubaine, les bons samaritains ne couraient pas les rues à son grand dam.

     C'était donc ainsi que Galahad s'était retrouvé dans ce petit village paumé, attendant je-ne-sais-quoi assit sur les marches menant à une maison qui faisait face à l'auberge. Dès son arrivée ici, le jeune homme n'avait pas masqué son adoration pour Mynkor, il ne le faisait jamais de toute manière, pourquoi se donnerait-il cette peine alors qu'il avait raison et que les autres avaient tort ? Quoi qu'il en soit, sa franchise n'avait pas semblé enchanter les habitants des lieux, car ils étaient aussitôt devenus plus froids et moins avenants avec le jeune homme qui s'en moquait pas mal au final. Peu lui chalait de ne pas avoir leur estime, il n'avait besoin que de lui-même et de son dieu pour s'en sortir, les stupides habitants de ce village paumé n'entraient même pas en ligne de compte. Pourquoi était-il venu ici alors ? Il ne le savait pas lui-même, les choses semblaient destinées à retomber toujours aussi mal et le Singulier désespérait de voir les choses s'améliorer.

     Un bruit sourd se fit entendre dans la taverne qui lui faisait face, les yeux mordorés de l'Héritier se posèrent sur la porte d'entrée d'où provenaient des éclats de voix et une dispute qui semblait visiblement plutôt mal tourner. S'en-suivit rapidement des bruits familiers de table qui racle le sol et de chaises déplacées, une bagarre comme tous les jours, ces ivrognes semblaient ne savoir s'occuper qu'en se tapant dessus. Galahad préférait la manipulation à la violence et évitait les combats du moment qu'il le pouvait. La porte d'entrée s'ouvrit avec fracas et le fils de forgeron s'attendit à voir quelqu'un jeté dehors par le tavernier, mais ce fut en réalité un jeune homme qui sortit de lui-même, rapidement suivit par un gros lard que Galahad avait déjà repéré plus tôt dans la journée, il détestait les adorateurs de Mynkor et le lui avait bien fait sentir. L'homme s'éloigna alors que le regard de l'Héritier le suivait en silence, puis le gros s'éloigna de la taverne pour se diriger vers une femme qui se tenait debout à quelques mètres du Singulier. Un échange de mots, le jeune homme tendit l'oreille sans en avoir l'air et entendit les deux commères discuter de l'homme qui venait de sortir, visiblement il cherchait des renseignements sur Mynkor et avait été remis à sa place par les habitants des lieux. Enfin, remit à sa place n'était pas le mot exact vu que l'inconnu était sorti sans même être décoiffé, ce qui ne semblait pas être le cas du gros.

     Un autre adorateur du seul dieu digne d'intérêt ? Intéressant ! Ils ne devenaient que trop rare malheureusement et Galahad ne pouvait pas laisser passer une telle occasion. Le jeune homme se redressa en ignorant le regard appuyé des deux commères, puis s'éloigna pour suivre le chemin que l'inconnu venait d'emprunter après avoir quitté la taverne. Heureusement il ne marchait pas vite et en quelques dizaines de secondes, le Singulier avait rattrapé l'homme qui avait éveillé son intérêt, mais pour faire quoi ? Lui parler ? Et bien pourquoi pas ? Galahad avait toujours eu ce qu'il voulait en parlant, c'était sa seule véritable arme, pourquoi s'en priver ? L'inconnu semblait avoir remarqué que quelqu'un le suivait, car il s'arrêta pour se retourner et les yeux mordorés du fils de forgeron se posèrent sur le visage de l'homme sans pour autant le reconnaître. Ils ne se connaissaient pas. Mais cela n'intimida pas Galahad qui lui adressa la parole de son ton teinté d'arrogance.

     ▬ Tu n'as jamais entendu dire que parler de Mynkor n'était pas très bien vu dans les petits villages comme ici ? »

     Tout de suite le tutoiement, ce n'était pas vraiment dans les habitudes du jeune homme de faire preuve de politesse et d'user du protocole. Pas certain que cela plaise à son interlocuteur, mais autant dire que pour le moment Galahad n'en avait rien à faire. Quelques secondes de silence passèrent avant qu'il ne reprenne la parole sans manifester la moindre hostilité. Il voulait juste entendre ce que l'autre allait répliquer.

     ▬ A moins que ta foi ne soit plus forte que ton instinct de survie ? »

_________________


Dernière édition par Galahad Caherval le Sam 28 Jan 2012, 16:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://song-of-ice-and-fire.forums-rpg.com/
Axl-Nethun Philoen

Axl-Nethun Philoen

▬ Contributions à l'histoire : 231

MessageSujet: Re: TERMINE ▬ L'athée dresse contre Dieu un Procès-verbal de carence ▬ Axl   Mer 18 Jan 2012, 18:45

Il en aura fallu du temps pour parvenir dans ce piteux village. Alors que tout le monde ne parlait que d’une seule chose, le grand tournoi qui se déroulait à Cathairfál. Le roi et ses fidèles, son peuple, ses amis, du moins il devait sûrement y avoir des espions, des traîtres, mais tout cela se faisait passer pour une autre personne. Axl n’était encore jamais venu dans ce village qui avait un nom, oui on avait donné un nom à cet endroit qui semblait si perdu. D’ailleurs, il ne s’en souvenait à peine, mais quelque chose lui disait que la première syllabe était « Tua ». Bref, s’il était parvenu jusqu’ici c’est parce qu’il avait entendu qu’une personne ne faisait que crier que Mynkor était le dieu à aimer, à aduler. Il devrait se taire celui-là, hélas il ne savait pas à quoi il ressemblait de ce fait il devait s’informer de plus près auprès des villageois. Comme dans tout village il y avait une taverne. La soif des hommes devait être rassasiée. Axl avait donc décidé que ce soir là il irait boire un verre, attendre que quelques personnes soit un peu saoul, pour aller ensuite leur poser deux trois questions. Tout était si bien calculer dans sa tête, le jeune homme était si intelligent. Ses yeux brillaient toujours un peu trop à cause de son statut de magicien de premier rang.

La nuit était enfin tombée, Axl pouvait donc enfin s’aventurer dans la taverne. Lorsqu’il arriva, il fit signe qu’on vienne le servir. Axl avait souvent l’envie qu’on le respecte, il était quelqu’un d’important, du moins peut être que pour lui-même. Souvent, lorsque l’on voyait son lion qu’il pouvait invoquer cela faisait en faire fuir plus d’un, et si ce n’était pas son lion, ses yeux démontrait sa puissance. Dans tous les cas il avait les cartes en mains. Un singulier ne pouvait rien contre lui, il pouvait le tuer s’il le souhaitait. Ce soir la, il n’avait pas envie de tuer, juste d’être informer, il savait qu’il se trouvait au bon endroit, il ne restait plus qu’à savoir ou était cet adorateur de Mynkor le dieu déchu. Lorsque sa pinte de bière arriva, il commença à boire tout en observant les ivrognes qui gorgeaient la taverne. Axl plaignait le gérant de celle-ci. Certains jouaient aux dés, ou encore aux cartes, tout en buvant. Les verres s’enfilaient les uns après les autres, une sorte de soirée arrosée. Puis, c’était le moment d’entrer en action. L’adorateur de Mynkor se leva, et s’avança vers une table, ou un homme semblait un peu ivre. Il s’assit en face de lui.

« Toi, dis-moi ce que tu sais sur l’homme qui se trouve dans ce village et qui dit aimer Mynkor. »

L’homme en face de lui commençait à baver, et disait ne rien savoir à propos de cela. A la table d’à côté se trouvait un homme grand et plutôt costaud. Il le regarda dans les yeux, cela n’avait pas dû plaire, celui-ci se leva, pris ce qui lui servait d’arme, c'est-à-dire une épée rafistolée avec une lame qui ne semblait pas vraiment aiguisée. « Si tu le cherches tu vas le trouver, mais avant tu vas avoir affaire à moi ! » C’est ainsi qu’Axl dû sortir l’épée de son fourreau pour se défendre, il aurait très bien pu lancer un sort, mais il n’en avait pas eu vraiment envie. Les hommes se trouvant dans la taverne commencèrent à s’énerver également. Un coup d’épée, Axl riposta et prit en otage l’un des ivrognes. « Lâche le ! » lui avait dit l’homme géant et corpulent.

« Je ne lâcherais pas avant qu’une personne ici présente n’ait répondu à ma question. Ou se trouva l’homme qui adule Mynkor ?! »

Les hommes commencèrent à hurler, personne ne devait vraiment l’adorer dans ce sombre endroit. Puis il sentit que quelqu’un derrière lui voulait l’attaquer, il se retourna vivement et son otage pris un coup d’épée dans le ventre. Il n’avait semblablement pas eu vraiment de chance. Tout le monde en avait donc après lui. S’en suivit de coups et blessures pour la plupart des hommes qui arrivaient encore tenir debout. Le gros était toujours debout, mais n’avait plus très envie de lui mettre la raclée.

« Je vous remercie pour votre gratitude et pour votre réponse sympathique. Sur ce, je vous laisse. »

Axl partit donc de la taverne après avoir semé le grabuge. Quand il partit, il vit un homme aux cheveux long le regarder. Il avait l’air d’un étranger, et ne semblait pas venir du village, mais peut importe. Le jeune homme n’avait qu’une envie maintenant, dormir. Après avoir franchi quelques mètres, il entendit une voix à côté de lui. « Tu n'as jamais entendu dire que parler de Mynkor n'était pas très bien vu dans les petits villages comme ici ? » L’homme aux cheveux longs étaient venu à sa rencontre, si c’était lui l’adorateur de Mynkor il pourrait peut être le mener aux héritiers. C’est pour cela qu’il ne le tua pas.

« Oui je viens de le remarquer, que me veux tu ? » Puis un silence. « Je sais me défendre de toute façon, je n’ai pas besoin d’aide. » Il regarda ensuite l’homme dans les yeux, pour qu’il voit qu’il était un sorcier de premier ordre vu la couleur de ses yeux. « Tu comprends mieux maintenant. Si tu sais ou je peux trouver un homme qui aime Mynkor fait moi signe. » Axl était quasiment certain que l’homme qui se tenait en face de lui était l’homme qu’il recherchait voilà pourquoi il n’avait pas hésité à lui poser cette question.





_________________

--- Mynkor ---
Spoiler:
 


Dernière édition par Axl-Nethun Philoen le Mer 08 Fév 2012, 13:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Galahad Caherval

Galahad Caherval

▬ Contributions à l'histoire : 1017

MessageSujet: Re: TERMINE ▬ L'athée dresse contre Dieu un Procès-verbal de carence ▬ Axl   Jeu 19 Jan 2012, 13:57

     Galahad resta obstinément neutre lorsque l'homme lui répliqua en lui demandant ce qu'il souhaitait de lui. Tellement de choses. Mais ce n'était pas aussi simple, sans compter que l'autre lui montra clairement qu'il était en mesure de ses débarrasser de lui sans aucune peine, heureusement – ou malheureusement – le Singulier n'était pas du genre à se laisser impressionner par les sorciers. Son arrogance et son absence d'humilité lui permettaient de ne pas se mettre à trembler comme une feuille dès qu'il se trouvait devant quelqu'un de plus fort que lui. Chose qui arrivait très fréquemment en y repensant. Le jeune homme resta silencieux alors que le sorcier reprenait la parole pour lui demander de se signaler s'il pouvait lui indiquer où était l'adorateur de Mynkor, ainsi donc il avait entendu parler de lui ? Un bref sourire passa sur les lèvres du Singulier alors qu'il dévisageait le sorcier sans aucune gêne pour finalement lui rétorquer d'un ton à la fois amusé et vaniteux.

     ▬ Parce que tu imagines que je te le dirais juste pour tes beaux yeux en imaginant que je sache quoi que ce soit à ce niveau ? »

     Une boutade liée aux yeux étranges du sorcier, Galahad n'avait jamais compris l'intérêt de cette caste de posséder de tels yeux, ils étaient étranges, même franchement bizarres et il était totalement impossible de s'en cacher, pas très pratique pour quelqu'un qui voulait passer inaperçu. Le Singulier savait bien qu'il n'était pas prudent de parler de la sorte à un sorcier, il avait déjà expérimenté bien pire avec les sorciers et sorcières qui se trouvaient chez les Héritiers, mais pour être franc, cela lui était égal. Il ne deviendrait personne en craignant sans cesse pour sa vie, sans compter que son arrogance naturelle le poussait à croire qu'il pourrait s'en tirer sans aucune difficulté. Pourtant le jeune homme savait bien que l'homme face à lui pouvait se débarrasser de sa personne en un claquement de doigts. Mais pourquoi le ferait-il ? Galahad devait être la première et unique personne à ne pas nier savoir quoi que ce soit sur Mynkor, si cet homme désirait en savoir plus sur la divinité obscure ou même sur les Héritiers, il allait falloir qu'il fasse preuve de patience. En était-il capable ? Le Singulier avait remarqué que plus une personne semblait puissante et importance, moins sa patience était palpable. Il avait bien envie de voir jusqu'à où celui-ci serait prêt à aller pour atteindre ce qu'il visait comme but. Quelques secondes de silence à peine étaient passées depuis le dernier mot qui avait traversé les lèvres du Singulier, celui-ci enchaîna donc du même ton.

     ▬ Comme je l'ai dit, il est dangereux de parler aussi clairement de Mynkor, on ne sait jamais sur qui l'on peut tomber. Peut-être que tu n'as rien à craindre des autres, mais qu'est-ce qui me dit que tu n'es pas ici simplement pour te faire bien voir de tes semblables en ramenant le corps d'un adorateur de Mynkor ? »

     Si tel était le cas, cela n'inquiéterait pas franchement le fils de forgeron, il ne dissimulait jamais ses croyances et n'allait pas nier être un adorateur de Mynkor juste pour faire plaisir à quelques personnes. C'était la chose que l'on pouvait lui laisser, il avait beau posséder presque toutes les tares du monde et aucune qualité pour contre-balancer, au moins le jeune homme ne changeait-il pas d'avis au gré de ses humeurs. Galahad observa l'homme qui se tenait face à lui, il n'avait pas vraiment l'attitude ou le comportement des sorciers que le Singulier avait croisés jusqu'à ce jour, mais autant dire que l'égocentrisme du jeune homme l'empêchait de s'adonner à la contemplation des autres. La dispute qu'il avait entendue dans la taverne pouvait bien être le fruit d'une discussion sur Mynkor, seulement pourquoi ne pas s'être débarrassé du tavernier et des autres personnes présentes s'il n'avait rien à craindre de personne ? Avec une puissance pareille, jamais le Singulier n'hésiterait à employer se force pour se débarrasser des personnes gênantes. Peut-être avait-il une conscience ? Le jeune homme bougea légèrement, tournant la tête vers l'arrière de la ruelle comme s'il vérifiait que personne ne les suivait, mais c'était une simple habitude pour éviter de se faire attaquer en traître. Lorsqu'on ne possédait que ses mots et une épée pour toute arme, il valait mieux redoubler de prudence. L'attention du Singulier enfin reportée sur la silhouette du sorcier, il reprit la parole sans se départir de son arrogance omniprésente.

     ▬ Tu t'es battu dans l'auberge n'est-ce pas ? Pourquoi est-ce que tu ne t'es pas débarrassé d'eux ? Tu ne crains pas qu'ils préviennent les autorités ? Je doute qu'un sorcier solitaire puisse faire grand-chose contre plusieurs personnes à la fois. »

     En fait ce n'était pas vrai, Galahad savait très bien qu'une personne comme cet homme semblait être n'aurait aucune difficulté à se débarrasser de quelques soldats, mais c'était une manière comme une autre de sonder son interlocuteur. Quelqu'un qui avait peur des conséquences ne l'intéressait pas, le fils de forgeron avait toujours agi sur un coup de tête, il avait toujours été plutôt imprudent, bien que lorsque l'on ne possédait rien de plus que son audace il était difficile de faire autre chose. Peut-être que le sorcier ne se souciait-il pas des gens trop faibles pour représenter le moindre danger ? C'était une possibilité. Galahad avait bien envie de voir jusqu'à où cet homme était prêt à braver le danger pour pouvoir en apprendre plus sur Mynkor. Avançant de quelques pas, il se posta à moins d'un mètre de l'inconnu pour planter ses yeux dans ceux de l'homme comme s'il chercher à capter quelque chose. Puis il conclut son interrogatoire sur une question tout à fait justifiée.

     ▬ Et pour quelle raison cherches-tu cette personne au juste ? »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://song-of-ice-and-fire.forums-rpg.com/
Axl-Nethun Philoen

Axl-Nethun Philoen

▬ Contributions à l'histoire : 231

MessageSujet: Re: TERMINE ▬ L'athée dresse contre Dieu un Procès-verbal de carence ▬ Axl   Jeu 19 Jan 2012, 17:58

Axl se trouvait cette nuit dans ce village perdu, à la recherche d’un homme qu’il n’avait encore jamais vu. Sa tâche était de le retrouver pour qu’éventuellement il l’emmène vers les héritiers. S’il faisait tout cela c’était pour prouver à son père hélas décédé qu’il lui serait loyal pour toujours. C’était son père qui lui avait inculqué le culte de Mynkor. Depuis ce jour, Eydis pour lui n’était qu’une déesse de pacotille, seul le dieu déchu comptait à ses yeux. Si Axl était aussi méchant, c’était peut être parce qu’il ne voulait pas faire place à d’autres sentiments, comme la gentillesse, l’amour .. Cet homme donc qui était venu à sa rencontre pouvait peut être en savoir un peu plus sur celui qu’il recherchait. Mais comme il l’avait pensé quelques secondes auparavant il pensait que ce pourrait être lui, l’homme en question. Les yeux du sorcier ne pouvait s’empêcher de scintiller, et la nuit ceux-ci ne pouvait être qu’amplifier sous la beauté de la lune. L’homme ne lui répondit pas qui vraiment il était, il n’avait osé se présenter.

« Je pense que si tu veux survivre, il va falloir que tu me dises ce que tu sais. »

Ses yeux avaient pris une couleur encore plus profonde, il voulait lui faire peur pour qu’il puisse lui tirer les vers du nez. Les sorciers étaient des personnes souvent très respectées, et l’on n’osait les embêter de peur d’une mort certaine. Axl voulait lui faire peur, qu’il comprenne qu’il n’avait pas envie de jouer aux devinettes. La taverne n’avait pas été très concluante, de ce fait il n’était pas de très bonne humeur. Le jeune homme pouvait être assez irritable, donc il espérait vivement que cet homme qui se tenait devant lui était le bon.

« Peut être qu’il n’est pas bon de parler de Mynkor, mais l’homme que je cherche pourrait sûrement m’aider, et si cela peux te faire plaisir je ne le tuerais pas. Je suis un homme de parole, donc ne me répète pas la question une seconde fois. »

Non seulement Axl n’était pas vraiment le même genre que les sorciers que l’on peut voir habituellement, mais il était encore plus violent qu’eux. La blessure avait été si grande depuis le décès de son père, il pensait souvent à lui. Un grand guerrier, mais plus les jours passaient et plus il devenait sensible. C’était comme son point faible, lui parler de ses sentiments était quelque chose pour lui d’impossible. Sa carapace avait été la violence depuis tellement d’années. Son père l’avait forgé comme cela, et cela ne devait pas changer. Il c’était arrêter de marcher.

« J’aurais pu tuer tout le monde dans cette auberge tu as raison, mais je ne l’ai pas fait. Je n’en avais pas envie, tout le monde ne mérite pas de mourir. J’ai déjà assez de sang sur les mains, mais j’avoue un de moins, un de plus. Ce soir j’ai été généreux voilà tout. Ensuite, oui ils pourraient très bien prévenir les autorités, mais je serais déjà parti quand ceux-ci viendrait me chercher. Ne t’en fais pas, je sais très bien me défendre contre plusieurs personnes. Par contre toi, je ne sais pas si tu tiendrais devant une dizaine de personnes. »

La dernière phrase il l’avait dit sur un ton narquois. Il l’embêtait un peu, avec ses cheveux longs, sa barbe plutôt bien taillée de quelques jours, et son épée, il avait l’air d’être un bon guerrier. Cela avait été une petite provocation pour tout dire. L’homme s’approcha vraiment tout près de lui et le regarda dans les yeux. Il voulait savoir pourquoi il recherchait cette personne. Autour de lui se trouvait quelques arbres, il poussa l’homme sur le tronc de l’un deux en mettant ses mains sur ses épaules. Axl vint lui susurrer un mot dans son oreille tout doucement.

« Cette personne si je la trouve, elle pourrait me mener sur un groupe de personnes qui voue un culte à ce dieu. Et je dois dire que moi aussi je voue un culte à ce dieu déchu. Seras tu de la partie, jeune adorateur de Mynkor ? Oui je sais que c’est toi. »

Axl relâcha le jeune homme attendant une réponse de sa part. Ses yeux restaient rivés sur le regard de l’homme qui se tenait devant lui. Soit ça allait passer, ou bien ça allait casser. Axl espérait que cela se passerait pour le mieux, et que la violence ne devrait pas se présenter. Mais il fallait tellement se méfier de tout dans ce monde. Axl était prêt à tout entendre venant de l’homme aux cheveux longs.

_________________

--- Mynkor ---
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Galahad Caherval

Galahad Caherval

▬ Contributions à l'histoire : 1017

MessageSujet: Re: TERMINE ▬ L'athée dresse contre Dieu un Procès-verbal de carence ▬ Axl   Ven 20 Jan 2012, 14:32

     L'arrogance pouvait conduire à l'imprudence et Galahad n'était pas très inspiré de provoquer un sorcier capable de se débarrasser de lui en un claquement de doigt. Mais le jeune homme considérait qu'il fallait mourir un jour où l'autre et ne voyait donc aucune raison de rester sagement docile en répondant aux questions de cet homme. Peut-être pourrait-il obtenir quelque chose en lui apportant son aide contre rétribution ? Vénale comme à son habitude, le Singulier voyait là un profit intéressant qu'il n'était pas prêt à laisser passer, pourquoi aurait-ce été toujours à lui de subir sans jamais être récompensé. La déclaration du sorcier n'inquiéta pas vraiment Galahad, même s'il était en train de menacer de le tuer, il pouvait bien le faire, il allait même certainement le faire, mais sa tâche pour trouver les Héritiers n'en serait que plus difficile. Même si l'inconnu n'en avait pas parlé, il n'y avait pas beaucoup de raisons qui pouvaient pousser quelqu'un à trouver les adorateurs de Mynkor. Le danger était palpable et l'instinct de survie du forgeron lui dictait de tout déballer, mais il s'y refusait, se contentant de fixer le sorcier visiblement assez peu patient. Des promesses arrivèrent ensuite, oh le jeune homme se moquait pas mal que l'on puisse lui promettre monts et merveilles ou d'avoir la vie sauve, les mots s'envolaient aussitôt après avoir été prononcés, il ne faisait pas confiance aux promesses. Les actes étaient plus palpables. Seul le silence répondait au sorcier alors que celui-ci confirmait la possibilité qui s'était offerte à lui de tuer les personnes de l'auberge, un mélange de pitié et d'absence de désir leur avait laissé la vie sauve. Dommage. Ils étaient tous tellement pitoyables, cela aurait beaucoup amusé le Singulier de voir qu'ils se seraient fait avoir par un sorcier. Ce serait pour une autre fois. Les paroles du sorcier au sujet de sa capacité à se défendre le firent sourire, il glissa quelques mots d'un ton neutre.

     ▬ La force peut revêtir plusieurs formes. »

     Il n'était pas un excellent combattant, Galahad avait appris à forger les épées et non à les manipuler, il ne possédait pas non plus de pouvoirs très puissants, mais savoir manipuler les mots. Ce n'était pas utile face à une bête dénuée de cervelle, mais face à ses humains cela se révélait fort pratique. Cela dit, que le sorcier le considère comme moins dangereux qu'il ne l'était ne le dérangeait pas, au contraire, cela lui donnerait un avantage certain. Lorsque l'inconnu prit les devants en le plaquant contre un tronc d'arbre, Galahad esquissa un geste vers son arme avant de s'interrompre, quelle idée, il n'aurait pas un sorcier avec un morceau d'acier équilibré. Le jeune homme laissa donc retomber son bras de dépit alors que la situation lui déplaisait au plus haut point, la proximité était synonyme de danger dans son esprit. Le sorcier lui révéla alors que ce que l'Héritier soupçonnait déjà, qu'il cherchait le groupe fondé par les adorateurs de Mynkor, mais croyait-il qu'il allait les conduire à eux juste pour le plaisir d'avoir un nouveau compagnon d'armes ? Oui, il adorait ce dieu déchu, mais uniquement pour ce qu'il avait à lui offrir, les Héritiers n'étaient qu'un moyen de plus d'obtenir ce qu'il voulait et il n'allait pas conduire cet homme à Tanith ou un autre Héritier sans carotte pour l'appâter. Le Singulier planta ses yeux dans ceux de l'homme face à lui avant de sourire d'un air arrogant mêlé à de l'amusement.

     ▬ Je n'ai jamais prétexté le contraire. Il n'avait effectivement pas nié être cette personne. Il se pourrait effectivement que je puisse t'aider, mais ne crois pas que notre simple adoration nous rend obligatoirement alliés. »

     Le malheureux sorcier n'était pas tombé sur quelqu'un de particulier versé dans l'entraide, il allait devoir se montrer persuasif si jamais il désirait que Galahad puisse lui indiquer où trouver les autres. Toujours adossé à l'arbre, le Singulier réfléchit rapidement, il fallait présenter les choses de manière à ce que l'autre comprenne – ou du moins croit – qu'il n'avait pas d'autre choix que de faire ce qu'il lui demandait sous peine de devoir reprendre ses recherches. Son ton était aussi apaisé que possible, même si une certaine tension restait présente. Même avec toute la nonchalance du monde, il comprenait tout de même qu'il misait gros.

     ▬ Pour commencer tu pourrais arrêter de me menacer, me tuer ne t'apportera strictement rien, si ce n'est de devoir trouver un autre Héritier. »

     Bien que le sorcier avait promis de ne pas attenter à la vie de cette personne, Galahad préférait tout de même faire preuve d'un peu plus de prudence qu'à l'accoutumée. Ce n'était pas la première fois qu'il croisait un sorcier, mais c'était la première fois dans de telles circonstances. Bien décidé à sonder ce que cet homme voulait exactement, le curieux Singulier entreprit de le questionner sans gêne alors que l'autre semblait pourtant ne pas faire preuve d'une grande patience depuis le début de leur discussion.

     ▬ Et que souhaite-tu exactement de ces personnes ? J'imaginais qu'une personne aussi forte que tu sembles l'être n'avait besoin de personne d'autre. »

     Une petite provocation, Galahad avait la rancune tenace bien que le sorcier ne lui avait rien fait de bien méchant. Le Singulier avait toujours trouvé profondément injuste de ne posséder aucun pouvoir alors qu'il avait beaucoup d'ambition. Un légère sourire passa sur les lèvres pleines du jeune homme avant qu'il n'ajoute quelques mots.

     ▬ Et pour quelqu'un d'aussi puissant, je trouve amusant que tu ai besoin de l'aide d'un simple homme comme moi. Tu n'y arrivais pas seul ? »

     Tester, voir jusqu'à où il pouvait y aller, au pire qu'encourait-il ? La mort ? Ce n'était que l'absence de vie en fin de compte et vivre en craignant autrui ne l'intéressait pas.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://song-of-ice-and-fire.forums-rpg.com/
Axl-Nethun Philoen

Axl-Nethun Philoen

▬ Contributions à l'histoire : 231

MessageSujet: Re: TERMINE ▬ L'athée dresse contre Dieu un Procès-verbal de carence ▬ Axl   Ven 20 Jan 2012, 20:49

Le caractère d’Axl n’avait pas l’air d’arranger les choses pour tout dire. Il avait carrément jeté cet homme contre le tronc d’arbre. Il ne faudrait pas que celui-ci se trouve malencontreusement dans le mal. Si c’était vraiment lui l’homme qui parlait de Mynkor sur tous les toits, il tenait à ce qu’il soit en bon état. Ce ne devait pas être non plus la personne qui tenait les rênes de ce groupe, mais une personne qui contribuait au groupe. Les héritiers, plus il les trouvera et mieux ce sera. Il ne tenait pas à la tuer, il avait envie d’en savoir plus. Et puis pourquoi ne pas invoquer son lion, peut être que cela pourrait faire un peu plus parler l’homme qui se trouvait devant lui. Un petit sourire en coin. La force pouvait avoir plusieurs formes, peut être, mais la n’était pas la question.

« Si tu peux m’aider dans ce cas dis moi tout ce que tu sais. Je ne te ferais aucun mal.. »


Ses yeux prirent une fois encore une couleur un peu plus forte pour montrer sa supériorité. Le sorcier savait très bien se contrôler, en effet il faisait cela depuis son plus jeune âge. Sa tâche de trouver les héritiers se trouvait en haut de sa liste, et il n’en démordrait pas si vite. Il savait qu’il avait l’homme juste devant lui qui lui donnerait sûrement quelques informations, donc il ne lâcherait pas l’affaire de si tôt. Toujours scotché à l’arbre, le singulier, du moins pour lui s’en était un, car il pouvait très bien être un sorcier mais pas de premier ordre du fait que ses yeux ne brillaient pas.

« Je ne te menace pas tu sais, je suis d’humeur plutôt gentille ce soir. Si tu me dis tout ce que tu sais, nous allons pouvoir nous entendre à merveille et je ne te ferais donc aucun mal. »

Des bruits dehors se firent entendre, les hommes venaient de sortir de la taverne. Certains chantonnaient tandis que d’autres titubaient. S’il avait vu cela c’était grâce à la lumière de la taverne qui sortait en même temps que ces quelques douces personnes sans aucun grand intérêt. Mais ensuite, le ton que l’homme venait de prendre ne lui plaisait pas vraiment, il jouait ce que l’on appelait de la provocation. Cela pourtant ne le mettait pas hors de lui, en sachant que notre cher sorcier n’aimait pas que l’on prenne un ton hautain envers lui. Cela devait venir de son éducation, un père sorcier de premier ordre n’aurait jamais accepté un tel affront. Il le plaqua donc encore une autre fois contre le tronc d’arbre.

« Ce que je souhaite de ces personnes, et bien cela ne te regarde peut être pas. Je peux très bien avoir mes raisons personnelles, tout comme toi je pense. Peut être que je suis puissant, mais je peux peut être aimé être en compagnie de mes « semblables » les adorateurs de Mynkor. »

Axl n’était pas un homme que l’on pouvait aborder sans prendre de risques. Quand celui-ci était de mauvaise humeur, il pouvait tuer quelques têtes le même jour. Mais si quelque chose de bien arrivait dans la journée, et du coup qui le mettait de bonne humeur, il pourrait être un peu plus clément. Bon par contre, pour ce qui est de ces yeux, il n’y pouvait rien, de ce fait tout le monde savait qu’il était un sorcier de premier ordre, et qu’il était donc très puissant.

« La puissance n’à rien avoir là dedans. Je souhaite juste récolter quelques informations pour pouvoir trouver qui dirige ce groupe et pouvoir discuter avec celle-ci. Je pourrais y arriver seul bien sur, pourquoi ne le pourrais-je pas ? Mais tu sais je n’ai pas envie de te tuer, je serais gentil pour une fois. Si tu fais parti de ces adorateurs, tu dois savoir ou se trouve le leader, j’attends vainement ta réponse. »


Ce soir, il ne tuerait pas un inconnu, il lui ferait juste cracher le morceau. Axl pouvait faire des concessions de temps à autre. Le premier essai de la taverne n’avait pas été concluant, mais le second essai pourrait l’être, du moins il l’espérait.

HJ : Tu peux trouver quelque chose de palpitant pour la suite

_________________

--- Mynkor ---
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Galahad Caherval

Galahad Caherval

▬ Contributions à l'histoire : 1017

MessageSujet: Re: TERMINE ▬ L'athée dresse contre Dieu un Procès-verbal de carence ▬ Axl   Sam 21 Jan 2012, 20:54

     L'homme avait l'air d'essayer de le mettre en confiance à répéter qu'il ne lui ferait aucun mal, bien loin de le rassurer cette manière de lui assurer sa passivité lui faisait penser au comportement des serpents qui essayaient d'hypnotiser leur proie pour mieux s'en débarrasser. Seulement Galahad n'était pas décidé à être la proie de qui que ce soit. Si cet homme voulait ses informations, il allait devoir faire preuve de patience et ne pas broncher si le Singulier jouait avec ses nerfs. L'idée qu'un sorcier de premier ordre puisse tolérer d'être manipuler par un simple humain dénué de pouvoir le faisait sourire. Il ne put s'empêcher d'en esquisser un alors que l'autre se montrait plus dangereux à mesure que ses yeux brillaient davantage. Cherchait-il à l'effrayer ? Nouvelles paroles rassurantes alors que le sorcier lui répétait une énième fois qu'il ne lui ferait aucun mal. A condition que le forgeron lui donne ses informations. Mais ce n'était pas aussi simple que cela. Galahad laissa son attention être détournée par les bruits des clients qui sortaient de la taverne ce qui lui coûta un nouveau plaquage contre l'arbre. L'agacement du jeune homme refit surface alors qu'il plantait ses yeux mordorés dans le regard si particulier du sorcier qui le remettait à sa place avant de lui donner quelques informations en plus. Il attendait vainement oui. Il attendrait encore longtemps si le Singulier le décidait, à moins qu'il ne soit pas assez patient et décide de lui faire éclater la tête sur ce même tronc contre lequel il s'appuyait. Sans se départir de son sourire arrogant, le Singulier répliqua enfin.

     ▬ Vainement en effet. Je peux te donner les informations que tu souhaites sans aucune difficulté, mais quel serait l'intérêt pour moi dans cette affaire ? Je ne suis pas un bon samaritain tu dois t'en rendre compte. »

     Le jeune homme se dégagea pour s'éloigner de ce tronc et du sorcier, mettre une distance de sécurité histoire d'éviter de se retrouver en danger immédiat si jamais l'homme décidait qu'il l'agaçait trop. Alors que le forgeron reculait de quelques pas sans tourner le dos à l'inconnu, il continua à parler d'un ton léger comme si le danger n'était pas présent. Chose qui était on ne peut plus fausse.

     ▬ Comprends-moi, tu l'as dit toi-même, je ne suis pas capable de me défendre contre qui que ce soit alors je dois bien réussir à me trouver des alliés ou d'autres moyens d'assurer ma survie. Ce n'est vraiment pas contre toi, mais je ne te donnerai pas ce que tu veux sans quelque chose en échange. »

     Haussant légèrement les épaules dans un geste qui se voulait d'excuse, le forgeron ne lâchait pas le sorcier des yeux. Même si celui-ci devait être capable de le tuer à distance sans problème, son côté « humain » le poussait à chercher la sécurité dans l'éloignement. Cet homme était dangereux c'était certain, il lui promettait de ne pas le tuer, mais ce n'était pas tant la mort qu'il craignait, plutôt de servir de jouet à quelqu'un de plus puissant que lui. Galahad réfléchissait rapidement, qu'est-ce qu'un tel homme pourrait lui donner qui vaudrait de telles informations ? Le forgeron n'en avait aucune idée, sa soif de pouvoir lui faisait constater à quel point ses connaissances en matière de magie et autre source de pouvoirs, étaient nulles. Ce sorcier pouvait aussi bien l'arnaquer en lui proposant quelque chose sans intérêt. Galahad s'était arrêté à quelques mètres de l'homme et inspira légèrement, les bras le long de son corps et son arme attachée à la ceinture. Un bref instant de silence avant qu'il ne reprenne.

     ▬ Pour te donner une preuve de ma bonne foi, je vais te dire quelque chose. Les Héritiers n'ont pas de chef au même titre que le Roi est considéré comme tel par les Singuliers. Mais je connais l'identité d'une personne qui pourrait certainement t'intéresser.... Il marqua un bref silence. Et être intéressée par toi. »

     Les bruits de la taverne arrivaient jusqu'à leurs oreilles. Le sourire du forgeron qui avait commencé à s'effacer refit aussitôt son apparition, une idée venait de germer dans son esprit. Galahad n'était pas un Singulier particulièrement intéressant pour les Héritiers, il ne possédait pas de pouvoir ou de talent particulier mis à part savoir forger plusieurs armes et avoir des bases en matière d'armurerie. Mais ce n'était pas le genre de don utile pour devenir un adorateur de Mynkor particulièrement puissant, autant dire qu'il n'était qu'un mouton parmi d'autres. Le jeune homme avait envie de voir jusqu'à où ce sorcier serait prêt à aller, il recula encore de quelques pas tout en gardant ses mains le long de son corps pour montrer clairement qu'il ne comptait rien faire, puis lorsqu'il fut arrivé au coin d'une maison qui se trouvait à leurs côtés, le forgeron disparut derrière. La taverne avait visiblement été une rude épreuve pour l'homme, Galahad n'était pas très apprécié ici parce qu'il déclarait clairement qu'il méprisait leur « déesse », mais il n'avait rien fait qui mérite leur hostilité. Le jeune homme gagna la porte de la taverne en deux ou trois enjambées, jeta un dernier regard derrière lui en voyant le sorcier approcher, puis pénétra dans le bâtiment. Son entrée provoqua un silence assez bref avant que chacun reprenne son occupation, des tables avaient été chamboulées, certainement par la bagarre qui avait opposée le sorcier aux clients. Galahad se glissa donc vers une table située sur le côté de la taverne, pour finalement s'appuyer contre le mur, croisant ses bras sur sa poitrine. Son attention dirigée vers la porte, l'homme attendit de voir ce que ferait le sorcier. Oserait ? N'oserait pas ?

HP:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://song-of-ice-and-fire.forums-rpg.com/
Axl-Nethun Philoen

Axl-Nethun Philoen

▬ Contributions à l'histoire : 231

MessageSujet: Re: TERMINE ▬ L'athée dresse contre Dieu un Procès-verbal de carence ▬ Axl   Ven 27 Jan 2012, 13:08

La fuite, tout simplement la fuite. Alors que le jeune homme aux cheveux longs se trouvait devant lui, il lui avait parlé lentement de peur qu’Axl vienne le tuer. Mais le sorcier ne l’aurait jamais fait, il avait trop besoin de lui. Il avait donc les informations nécessaires qu’il cherchait, et cela ne pourrait être que bénéfique. Le sorcier pensait ensuite qu’il pourrait même l’emmener jusqu’à la personne qui s’occupait du groupe, du moins qui était le leader. Même dans un groupe à force égale, il se trouvait qu’il y avait tout de même et toujours une personne qui prenait les commandes, soit car il était le plus vieux, ou bien car il l’avait décidé. Mais si c’était le cas qu’il n’y avait pas de forces égales, alors la c’était la loi du plus fort, du plus puissant, que ce soit homme ou femme.

Axl avait cru comprendre également que s’il voulait ces informations, il devrait faire quelque chose en échange, c’était donnant donnant. En effet, il pouvait comprendre le fait qu’il ne soit peut être ni magicien, qu’il n’ait pas de magie en lui, donc il devait essayer de marchander pour rester en vie. Il avait raison, il devait faire preuve de répartie. Mais quand Axl parlait de fuite, oui le singulier avait réussi à lui échapper en lui marmonnant toutes ces paroles. Le sorcier le suivit, usant de son pouvoir de téléportation pour ne pas à avoir à courir. Axl avait tellement l’habitude d’user de sa magie, que s’il devait vivre sans, il ne le pourrait pas. Le singulier avait donc décidé de revenir sur ses pas et de revenir dans la taverne. Non mais quelle idée !

La taverne c’était comme éteinte de toute vie quand le singulier entra. Lui se trouvait à l’entrée de la taverne. L’homme auquel il venait de parler avait joué la carte de la prudence, il c’était réfugié dans cet endroit ou ne trainait que les pochards, les pochtrons, ce genre d’homme qui se sentait seul et que seul l’alcool pouvait rendre heureux. Le sorcier hésita, devait-il le suivre ? Il pouvait le voir adossé sur le côté, les bras croisés. Quand il fallait y aller, il fallait y aller.

« Je ne vous ferais aucun mal, je veux juste parler à cet homme. »


Axl pointa du doigt le singulier. Puis, il entra de la taverne une fois de plus. D’un pas décidé, il vint à la rencontre de l’homme aux cheveux longs. Puis il parla calmement, faisant attention que personne ne les entende.

« Je pense que nous n’avons pas commencé notre relation sur de bonnes bases. Dis-moi ce que tu souhaites si tu me donnes les informations que je cherche. »


Les héritiers n’étaient plus très loin maintenant. L’homme l’emmènera sûrement auprès d’eux, qu’il le veuille ou non. Il espérait que la femme dont il avait eu plus ou moins des sentiments n’en fasse pas parti. Ne pas avoir peur de quoi que ce soit, ne pas avoir de sentiments pour quiconque, rester humble et fier. Mynkor son dieu, le seul qu’il aimait et qu’il adorait. Axl se voyait déjà avec ce groupe de personnes, défiant les monts et merveille pour aduler le seul dieu qui avait de l’importance pour eux.

« On pourrait peut être parlé en dehors de ce lieu, en tout bien tout honneur. »


Axl jouait la carte de la sympathie. En espérant que cela allait bel et bien payer.

_________________

--- Mynkor ---
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Galahad Caherval

Galahad Caherval

▬ Contributions à l'histoire : 1017

MessageSujet: Re: TERMINE ▬ L'athée dresse contre Dieu un Procès-verbal de carence ▬ Axl   Sam 28 Jan 2012, 16:03

     Galahad capta bien le mouvement d'hésitation du sorcier et il se demanda sincèrement si l'homme allait oser venir le rejoindre. Il y avait de quoi douter, après tout le jeune homme avait clairement fait état du fait qu'il ne souhaitait pas particulièrement tuer les personnes présentes ici et vu la manière dont les clients le regardaient, ils ne devaient pas avoir envie de passer l'arme à gauche. D'un côté c'était compréhensible, mais de l'autre le Singulier se demandait ce que ces personnes pouvaient bien avoir à faire de vivre ou mourir, perdus dans leur petit village paumé à ne pas savoir quoi faire de leurs vies. Ils n'avaient rien à y perdre au final, à part ne plus pouvoir s'abreuver de leur liquide alcoolisé éventuellement, mais ce n'était pas franchement quelque chose qui manquait dans une vie. Ou peut-être que si, Galahad n'avait jamais été alcoolisé au point de ne plus pouvoir se passer de ce poison et bien qu'il appréciait d'en consommer de temps en temps, ce n'était pas cela qui allait le retenir sur terre.

     En finalité donc, le Singulier n'avait pas grand-chose d'intéressant à faire dans cette taverne, mais il voulait simplement voir jusqu'à où ce sorcier allait oser aller pour avoir ce qu'il voulait. Il ne pouvait pas le tuer. Ou alors il se compliquerait grandement la tâche, mais ce n'était pas négligeable. Rien qu'à voir avec Tanith, Galahad savait que les sorciers n'avaient pas vraiment une bonne opinion des personnes « comme lui », c'était peut-être le cas de cet homme. Celui-ci s'approcha enfin, manifestant un désir de passivité auprès des clients qui le regardaient tous d'un air méfiant. Un sourire se plaqua sur les lèvres du forgeron lorsqu'il vit les regards des habitués se tourner vers lui, visiblement ils avaient fait le lien entre Mynkor, ce sorcier si spécial et l'homme qui clamait haut et fort son adoration à la divinité déchue. Il ne fallait pas être un génie pour y parvenir d'un côté, mais visiblement pour eux c'était un exploit. Lorsque le sorcier s'avança jusqu'à Galahad qui le dévisageait sans hostilité, mais avec un intérêt certain, celui-ci se prépara à une remarque acerbe sur ce qu'il venait de faire. Mais non. A sa surprise, le jeune homme entendit des parles sensées – et véridiques – sortir de la bouche de l'homme alors qu'il réfléchissait rapidement. Que pouvait-il souhaiter sur le coup ? Là dans l'immédiat, rien, mais plus tard peut-être aurait-il besoin d'un tel appui. Prenant le temps pour répondre, le forgeron daigna enfin répliquer.

     ▬ Pour le moment je ne souhaite rien de toi, mais plus tard certainement, lorsque le moment opportun se présentera. Nous dirons simplement que tu me dois un service. Et s'il te viendra l'idée de me berner parce que je n'ai pas les yeux qui brillent comme toi, permets-moi de te prévenir que les choses risqueront de se dégrader rapidement entre nous. »

     Combien de fois le jeune homme était-il tombé sur des personnes qui ne le voyaient que comme un sot ou quelqu'un juste bon à faire la potiche ? Galahad avait beau ne pas être un sorcier de haut niveau ou un combattant émérite, il n'acceptait pas pour autant de se faire rouler dans la farine. Ce n'était pas de la sorte qu'il deviendrait quelqu'un de plus influent. L'aide éventuelle d'un sorcier aussi puissant que celui face à lui semblait l'être, n'était pas le genre de chose à la portée du premier idiot venu. De toute manière, il n'avait pas vraiment le choix, si son interlocuteur refusait, le forgeron se débrouillerait pour lui fausser compagnie et reprendre la route sans jamais recroiser la sienne. Après un bref instant de silence, il soupira légèrement et décolla de son mur pour lui faire signe de le suivre. Inutile de tourner des heures autour du pot désormais. Les deux hommes sortirent à nouveau de la taverne en ignorant les regards inquisiteurs des habitués déjà occupés à prendre une nouvelle pintes pour oublier ces visites étranges, puis ils se retrouvèrent dans la rue au moment où le jeune homme se retourna vers le sorcier.

     ▬ Tu as gagné, je vais te mener là où tu pourras rencontrer cette femme dont j'ai parlé, le reste ne sera plus de mon ressort, mais n'oublie pas, si un jour j'ai besoin de ton aide, tu ne pourras pas me la refuser. »

     Sans s'attarder plus sur la question, le forgeron se détourna en lui faisant signe de lui emboîter le pas. Mieux valait ne pas traîner dans le coin, la route était assez dangereuse jusqu'à l'endroit où ils devaient se rendre et il ne serait pas un luxe d'avoir une personne de plus pour se défendre en cas de besoin, mais pour le moment le Singulier pensait surtout à une chose : s'en-aller avant que les villageois ne décident de se débarrasser des adorateurs de Mynkor. Parce que même si le sorcier pouvait s'en débarrasser d'un claquement de doigts, ce n'était pas le cas de Galahad et celui-ci n'avait pas pour habitude de dépendre d'une autre personne. Aussi puissante soit-elle. Ils prirent donc la route en direction d'une destination connue uniquement par le Singulier et quelques autres personnes de Lanriel.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://song-of-ice-and-fire.forums-rpg.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: TERMINE ▬ L'athée dresse contre Dieu un Procès-verbal de carence ▬ Axl   

Revenir en haut Aller en bas
 
TERMINE ▬ L'athée dresse contre Dieu un Procès-verbal de carence ▬ Axl
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lutte contre le deboisement: Une victime de plus des anti-nationaux
» ET LA VERITE SORT DU PUIT/SOU MENSONGE DANS GNB CONTRE ATTILA
» Levée partielle de l’embargo contre la mangue haïtienne
» Amis, envers et contre tout [ PV ]
» APRES PREVAL ET JUDE IL NOUS FAUT LUTTER AUSSI CONTRE MICHEL MARTELLY

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Echo des Plaines : Chapitre VII ▬ Le Retour d'Inasmir :: QUITTER LANRIEL :: Vous serez tous pendus ! :: Miroir aux souvenirs-
Sauter vers: